Spread the love
gloriana-nahum
Gloriana Nahum (à droite) a été énorme dans le tournoi

Démarré depuis quelques jours, le circuit Itf/Cat des 14 ans et moins de tennis de l’Afrique de l’ouest et du centre a pris fin samedi dernier au Tennis club de l’amitié (Tca), sur une bonne nouvelle pour les représentants béninois qui au décompte final, viennent en tête avec sept médailles. Dans le détail, ils ont décroché 3 médailles en or, 3 en argent et 1 en bronze. Dans l’ensemble, ils ont fait un parcours appréciable. Surtout au cours de la première phase. « Nous sommes satisfaits du rendement de nos joueurs », a avoué le secrétaire général de la Fédération béninoise de tennis (Fbt), Bernardin Codjo. Derrière le Bénin, viennent respectivement le Nigeria (3 or, 1 argent, 1 bronze), le Togo (1 or, 2 argent), l’Égypte (1 or, 1 bronze) et la Côte d’Ivoire (2 argent). Et, n’eut été la sortie des joueurs béninois en demi-finales lors de la deuxième étape, la moisson serait plus intéressante que cela. Toutefois, les jeunes ont fait le job. Car, la révélation du circuit a laissé entendre Bernardin Codjo est la Béninoise Gloriana Nahum, la gamine de dix ans, surclassée et sacrée lors de la première phase. Au total, quatre finales ont été jouées à l’issue de la seconde phase. Chez les filles, la Togolaise Dotse Ayawavi qui a pris sa revanche sur Gloriana Nahum en demi-finales (la Béninoise l’avait battue en finale lors de la première phase, ndlr), a surclassé l’Ivoirienne Sadio Coulibaly 4/6, 7/6 (2), 6/4. Chez les garçons, le duel fratricide entre les Nigérians Matthew Abamu et Emmanuel Jebutu a tourné en faveur du premier 6/4, 6/1. En double chez les filles, la paire béninoise composée de Gloriana/Emeline, a pris le meilleur sur son homologue du Togo composée de Dotse et Talaki par le score de 6/3, 6/2. Chez les hommes, le duo béninois Sodick/Brice Delane a été sèchement battu par les frères nigérians Abamu/Jebutu, 6/0, 6/0.

EAB