Spread the love
sport 24
Sylvestre Monnou honore le Bénin

L’ultime étape du circuit Itf/Cat des 18 ans et moins de l’Afrique de l’Ouest et du Centre s’est refermée samedi 22 septembre dernier à Cotonou. Au Tennis club de l’amitié (Tca) de Kouhounou, ce sont les finales simples filles et garçons qui ont mis fin à la compétition avec à la clé un nouveau sacre pour le Béninois Sylvestre Monnou chez les garçons.

Cette finale messieurs entre Sylvestre Monnou et l’Ivoirien Eliaquim Coulibaly était très attendue. En raison de la forme actuelle du Béninois. A l’arrivée, il s’impose sans grande difficulté et surclasse son adversaire en deux manches (6-3, 6-0). En finale double, il a fallu aussi deux sets au champion du Bénin Sylvestre Monnou en duo avec son vice-champion Arnaud Sèwanou pour dominer le duo ivoirien composé de Eliaquim Coulibaly et Cyrille Alex Lago (6-4, 6-3). Dans le tableau féminin, le mérite est revenu à la Danoise Dasam Nweke qui a pris la première place en s’imposant face à la nigériane Oyiniomo Barakat Quadre en trois sets (6-1, 3-6, 6-2). En finale double, Oyiniomo Barakat Quadre s’est associée à la Camerounaise Anne Loris Lemongo Toumbou. Et elles ont réussi à décrocher la palme en deux manches (6-3, 6-2) face à la paire indienne Gauri Bhagia et Bhakti Parwani.

L’exploit du Bénin

Le bilan du Bénin sur ce circuit Itf/Cat des 18 ans et moins de l’Afrique de l’Ouest et du Centre est satisfaisant. En témoignent les résultats enregistrés par les Ecureuils à chaque étape du circuit. La performance réalisée à Cotonou chez eux, n’est que l’achèvement d’une belle entame du circuit depuis le Ghana. Le champion du Bénin, Sylvestre Monnou, avait été alors sacré. Un exploit qu’il a réédité à Lomé lors de la deuxième étape du circuit. Il remporte ainsi la première phase de l’étape du Togo et son compatriote Arnaud Sèwanou, lui, s’empare de la deuxième phase. Le Bénin décroche donc l’or en simple, notamment sur les quatre étapes du circuit. A cela, il faut ajouter les deux demi-finales disputées par Carmine Bécoudé en simple et en double au Ghana, la demi-finale en double aussi perdue à Cotonou, et la finale double qu’elle a remportée au Togo. Une performance historique des Béninois qu’il faudra mettre aussi à l’actif de la Fédération béninoise de tennis (Fbt) dirigée par Jean-Claude Talon.

Derrick Cakpo (Coll)