Spread the love
clotaire OlihidéL’émission «Zone franche» du dimanche 06 août 2017 de Canal 3 Bénin a reçu l’analyste politique Clotaire Olihidé. Il a décrypté l’actualité nationale agitée par l’affaire Léhady Soglo et a décelé quelques failles dans les textes sur la décentralisation.
La suspension, la perquisition à son domicile puis la révocation du désormais ex-maire de la capitale économique du pays continuent d’alimenter la polémique. Sur l’émission «Zone franche» du dimanche 06 août 2017, l’analyste politique, Clotaire Olihidé a fait observer que la procédure ayant abouti à la révocation de Léhady Soglo de la mairie de Cotonou est biaisée. Tout en reconnaissant que la démarche du ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale, Barnabé Dassigli respecte les textes en la matière, il a tout de même souligné que le maire révoqué n’a pas eu le temps de se défendre. Il n’a pas eu de marges de manœuvres pour fournir des preuves. M. Olihidé a regretté la précipitation dans laquelle l’audition de l’ex-maire de Cotonou, sa suspension et la perquisition de son domicile ont été faites. Selon Clotaire Olihidé, suite au constat d’obstruction, le procureur de la République aurait pu être saisi pour un mandat d’amener au lieu du dispositif mis en branle au domicile de Léhady. Mieux, sans prendre partie, il a fait savoir que Léhady Soglo n’est pas le comptable, mais l’ordonnateur. Le comptable percepteur représentant le gouvernement, poursuit-il, doit être également interpellé et soumis à un interrogatoire en vue de situer les responsabilités. «De l’ordonnateur au comptable, il faut faire des investigations pour clarifier la situation», a-t-il précisé. Pour lui, ce qui s’est passé en quelques heures ne permet pas d’accorder du crédit à la procédure. Le pouvoir  aurait pu procéder autrement pour que sa démarche ne soit pas interprétée comme un acharnement. C’est la procédure qui a été appliquée au maire de la capitale, Emmanuel Zossou, qui devrait être aussi appliquée à Léhady Soglo. Mais, il renseigne que Léhady Soglo dispose des voies de recours pour contester la procédure. Par ailleurs, il a noté quelques imperfections des textes sur la décentralisation. C’est pourquoi il a suggéré qu’un mécanisme soit mis en place pour introduire le juge dans la procédure de suspension ou de révocation des maires. Si c’est un juge qui avait été impliqué dans la gestion de cette procédure, elle aurait été gérée autrement. «Je pense qu’il faut revoir les textes de la décentralisation pour le bon fonctionnement des mairies», a indiqué l’analyste politique.
 Quid de la réaction de Nicéphore Soglo ?
 Pour ce qui concerne la réaction du couple Nicéphore Soglo, Clotaire Olihidé l’a trouvée normale puisque c’est celle des parents normaux face à une situation qui met en difficulté leur progéniture. Tout de même, il a nuancé en  faisant remarquer qu’à un certain niveau de responsabilité, Nicéphore et Rosine Soglo devraient prendre de la hauteur et se mettre au-dessus de la mêlée. Appréciant le discours à la Nation du Chef de l’Etat, l’invité de «Zone franche» a laissé entendre que c’est un discours d’espoir après avoir applaudi la célébration de l’excellence que prône le président Patrice Talon. A la jeunesse, il a demandé retrousser les manches pour participer à la gestion des affaires du pays.
 
Odi I. Aïtchédji