Spread the love

Aurelien-AgbénonciA l’occasion de la clôture de l’année 2018, les chefs de missions diplomatiques et consulaires accrédités, ont été conviés, l’après-midi du mercredi 1er août 2018 un déjeuner dans les jardins de la Villa Livingstone à Patte d’Oie. Ce dîner auquel  ont participé plusieurs ministres,  coïncide avec les festivités de la célébration de l’indépendance.  C’est dans la gaité et la détente que les hôtes du ministre des Affaires étrangères, ont communié avec le ministre béninois. Au nom de ses pairs accrédités à Cotonou, Sandi Sahadi Abdou, Ambassadrice du Niger près le Bénin, et doyenne d’âge, a félicité le peuple béninois pour le 58ème anniversaire  de son accession à la souveraineté internationale.  A l’entendre, « rien de grand ne s’obtient sans effort ni sacrifice ». C’est pourquoi, « stabilité politique et l’alternance sans heurts » observés depuis la conférence de 1990, en sont le prix. Aussi, la doyenne d’âge a-t-elle salué les innovations entreprises par le ministre Agbénonci pour rendre la diplomatie béninoise plus dynamique. « Le Corps diplomatique suit avec intérêt la mise en œuvre des différents volets du Pag », a-t-elle poursuivi. Avant de rassurer du soutien de ses pairs à la réalisation du programme du gouvernement.  Pour sa part, le ministre Aurélien Agbénonci a salué « les éclaircies » et « améliorations» subvenues dans la stratégie diplomatique engagée sous le président Patrice Talon. Entre autres succès, la réouverture de l’Ambassade du Bénin, à Cuba, celle d’Abu-Dhabi étant presqu’effective, les voyages du chef de l’Etat à l’Unesco, en Suisse et France et l’arrivée de 19  nouveaux ambassadeurs qui ont présenté leurs lettres de créances.

 JPM