Spread the love

assembleeLe deuxième vice-président de l’Assemblée nationale Robert Gbian a procédé à la clôture de la première session ordinaire de l’année 2018, le vendredi 6 juillet 2018. Au total 37 plénières ont été tenues et plusieurs projets et propositions de lois examinés. Dans son discours de clôture, le président de la séance a laissé entendre que les principales activités consacrées à la session ont trait entre autres à la production législative et au contrôle de l’action gouvernementale. Au plan de production législative, témoigne-t-il,  15 dossiers ont été reçus et traités. Ils sont relatifs pour la plupart, aux projets et propositions de lois votées. Plusieurs dispositions ont des portées sociales, politiques et économiques. Il s’agit de « la loi à usage de bail, le code pastoral, la loi sur l’interdiction des sachets plastiques, le code de procédure pénal et le code pénal, plusieurs lois de ratification d’accords de prêt, etc. », a fait savoir Robert Gbian, en rappelant les principales dispositions votées au cours de la session qui s’achève. Sur le plan contrôle de l’action gouvernementale, il a déclaré que  les élus du peuple ont usé de leurs droits constitutionnels, pour interpeller l’Exécutif sur plusieurs questions d’intérêt national, à travers des questions d’actualité, des questions orales avec débat et sans débat. Il est annoncé pour bientôt l’ouverture d’une session extraordinaire après une courte vacance parlementaire. .

 Martin Aïhonnou

(Coll)