Spread the love

déchets sachetsLe gouvernement a décidé de porter une assistance technique à la Société de gestion des déchets et de la salubrité urbaine dans l’agglomération du Grand Nokoué. A l’issue du conclave d’hier mercredi 12 décembre 2018,  on retiendra comme annonce majeure, que l’opération de la collecte des ordures préfinancée à hauteur de 10 milliards de francs Cfa, permettra la gratuité de la collecte pendant la première année.

Les grandes villes et agglomérations du Bénin ont longtemps présenté l’image de villes sales. Mais, avec le démarrage du  projet de gestion des déchets et de la salubrité urbaine, cette mal donne pourra être  conjuguée au passé. Ainsi que les images de tas d’immondices qui jonchent les rues dans les villes du Grand Nokoué. Par ailleurs, la mise sur pied d’une voie urbaine moderne aidera à  corriger les imperfections des approches expérimentées jusque-là. C’est un pas salutaire dans l’amélioration du cadre de vie des populations et de la préservation de l’Environnement. Le Conseil des ministres a aussi  autorisé la signature d’un contrat pour une assistance technique à la société. Dans le but d’apporter cet appui technique nécessaire,  le Conseil a autorisé le Ministre du Cadre de vie et du développement durable, à signer un contrat d’assistance technique au profit de la société. En vue d’accélérer la mise en œuvre du projet, le Conseil a également adopté le décret d’approbation des statuts de la Société de gestion des déchets et de la salubrité urbaine du Grand Nokoué. Dans la suite du processus,  il est attendu du ministre des Finances de procéder à la signature d’un contrat d’assistance technique au profit du groupement Coved/Paprec, le partenaire technique identifié et sélectionné. D’après la réunion du Conseil des ministres,  la première année, les frais liés à la collecte des ordures seront à la charge de l’Etat. Le montant du préfinancement que le Gouvernement met en place est de 10 milliards de Fcfa. Toutefois, les ménages devront l’année d’après,  souscrire à des abonnements. Cette  mesure incitative du gouvernement qui prend en charge les frais de collecte des ordures tout au long de la première année, est un geste social fort. Il démontre le souci du chef du gouvernement de moderniser le cadre de vie des Béninois, et d’améliorer conséquemment leurs conditions de vie.

 Jpm