Spread the love

colloqueLa capitale du Cameroun, Yaoundé, a abrité du 17 au 19 juillet 2018, la première édition du colloque scientifique international sur l’innovation pédagogique et le développement professionnel (Csiipdp). Cette rencontre de haut niveau a vu la participation de plusieurs pays dont le Bénin. La délégation béninoise est revenue au bercail avec la responsabilité de l’organisation de la deuxième édition du colloque à Cotonou.

Le Bénin abritera l’année prochaine, la deuxième édition du colloque scientifique international sur l’innovation pédagogique et le développement professionnel (Csiipdp). Cette mission a été confiée au Bénin à l’issu de la rencontre scientifique organisée à Yaoundé au Cameroun. Environ 350 participants, venus d’Afrique, d’Amérique et d’Europe dont notamment des enseignants, des chercheurs et d’étudiants ont répondu à l’appel de l’Association pour l’innovation pédagogique et le développement professionnel (Aipdp) dirigée par le professeur Justin Ngoya. Durant trois jours, ils ont orienté leurs réflexions sur le thème « Enjeux de l’approche par compétence en milieu éducatif et professionnel ». Occasion pour eux d’apprécier les pratiques d’enseignement de l’approche par compétence dans l’évaluation des apprentissages. L’Aipdp-Bénin, présidée par l’ancienne ministre de l’Economie numérique et de la communication Rafiatou Monrou, a pris une part active aux échanges qui se sont accentués sur l’économie numérique dans le développement personnel de l’étudiant, l’inadéquation formation emploi et le bien être psychologique au travail. La délégation béninoise a animé plusieurs communications : « Défis de l’économie numérique au 21e siècle : expériences et vécus »  présentée par Christian Da Silva, Directeur général adjoint de Bénin télécoms Infrastructure et vice-président de Aipdp-Bénin et Rafiatou Monrou, « Proposition d’une tâche d’évaluation en situation authentique dans le cours calcul différentiel au collégial » animée par Maurice Agbatchi membre de Aipdp-Bénin et enseignant à l’université de Sherbrooke au Canada. De même, d’autres exposés sur « L’épistémologie bachelardienne de l’approche par compétence » et « L’assurance qualité dans une approche par compétence : cas de l’UAC » ont été présentés respectivement par les professeurs Gervais Kissezounon et Benoit Koutinhouin, tous deux enseignants à l’université d’Abomey-Calavi. La communication relative à « l’Etat des lieux des systèmes éducatifs en Afrique : cas du Bénin » a été présentée par l’ancien ministre de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle Lucien Kokou. Occasion pour les experts de plaider pour la mise à disposition des moyens aux étudiants afin qu’ils soient capables de s’approprier les outils de planification. L’Aipdp est un organisme éducatif d’assurance qualité à but non lucratif. Sa principale mission est de contribuer à l’enrichissement de la qualité de l’enseignement et de développement professionnel du personnel en Afrique et dans le monde.

Derrick CAKPO