Spread the love
Adjovi
Sévérin Adjovi préside aux destinées de la Cclc

Il a été organisé le vendredi 26 Novembre 2016 à Grand-Popo la cérémonie d’installation des Conseillers communautaires de la Communauté des communes des lagunes côtières (Cclc). A l’issue de cette rencontre co-présidée par les préfets Komlan Séna Sedzro Zinsou du Mono et Jean-Claude Codjia de l’Atlantique, c’est le maire de Ouidah, Sévérin Adjovi, qui a été élu président de cette organisation. Après avoir souhaité la bienvenue aux conseillers communautaires de la communauté des communes des lagunes côtières, le maire de Grand-Popo, Anani Hlondji, a exhorté les participants à observer les instructions de cette nouvelle institution. Il a indiqué que cette rencontre est le témoignage éloquent de leur engagement personnel à la promotion et le rayonnement de l’institution intercommunale. Le préfet du Mono, Komlan Séna Sedzro Zinsou, a confié que le territoire des cinq communes que sont Abomey-Calavi, Comé, Grand-Popo, Kpomassè et Ouidah est celui où cohabitent un fleuve, un lac, une lagune et un océan. Après son élection, le président de la Cclc, Sévérin Adjovi, a pris le ferme engagement de travailler et de mettre l’intérêt supérieur des communautés au cœur de ses priorités. « Je rappelle que nous sommes tenus de vivre ensemble à l’image de la lagune, du fleuve, du lac et de l’océan », a-t-il précisé. Il a ensuite souligné que tous les conseillers communautaires s’attèleront à mettre en place les outils de gestion et à assurer le renforcement des capacités des élus communautaires et des cadres techniques pour une véritable promotion de la culture intercommunale. Les préfets du Mono et de l’Atlantique ont promis jouer leur partition pour le développement de la Communauté des communes des lagunes côtières.

Cocou Hounkpè
(Br Mono-Couffo)