Spread the love
aditi
Le député Valentin Aditi sort victorieux

Comme nous l’avions publié dans notre parution d’hier mardi 10 mars 2015, Patrice Hounsou-Guèdè, Maire de la Commune d’Abomey-Calavi depuis 2008, a définitivement rejoint l’And du député Valentin Aditi Houdé. Avec le soutien de certains conseillers communaux, il a rempli, dans la soirée d’hier, les formalités d’adhésion à cette Alliance, malgré les fortes pressions du Palais de la présidence de la République. L’objectif qu’il poursuit est la reconquête de son siège de Maire, au terme des prochaines élections.    

Le colonel Hounsou-Guèdè n’a pas cédé à l’intimidation du Pouvoir. Contre la volonté des partisans du président de la République, il a finalisé hier, les formalités nécessaires lui permettant d’être membre de l’Alliance nationale pour la Démocratie (And). La séance de signatures s’est déroulée à son domicile privé, sis à Calavi. Il n’a fait aucune déclaration officielle à la presse à la fin de ladite séance qui a eu lieu en présence de certains responsables de l’And. Mais, des témoins ont indiqué qu’il n’était pas seul. Il a reçu le soutien de certains conseillers de sa Commune qui ont pris l’engagement de le suivre. Cette adhésion à l’And a pour objectif, selon les mêmes sources, de préparer les élections communales de mai prochain. Il a pris ses dispositions, tôt, afin d’éviter une nouvelle trahison du chef de l’Etat comme c’est régulièrement le cas.

Il avait prévu faire une déclaration publique dans la matinée d’hier. Des conseillers sont allés l’attendre sur les lieux. Tout le dispositif était mis en place. Les femmes étaient venues le soutenir. Mais la cérémonie a été annulée, à la surprise de tout le monde. Nos sources ont indiqué que le Maire recevait depuis lundi, de fortes pressions depuis le palais de la République. On ne voulait pas qu’il fasse cette déclaration qui n’arrangerait pas le régime en place. Des personnes ont même indiqué qu’il est menacé d’emprisonnement à cause de certains dossiers liés à la gestion du fonds Fadec et la vente des réserves administratives dans sa Commune. Malgré ces intimidations, le colonel Hounsou-Guèdè n’a pas cédé. Il a quitté les Forces cauris pour un Bénin émergent pour l’And.

Il est difficile de tirer des conclusions sur la portée de son option politique. Mais, il faut faire remarquer que l’actuel Maire d’Abomey-Calavi est populaire dans sa commune. Il dirige la Commune la plus peuplée du Bénin et a réussi à gagner la sympathie des femmes des marchés sous sa gestion, depuis des années. Il a toujours été un soutien de taille pour le président de la République dans cette localité. Le Maire qui avait combattu, longtemps, Claudine Prudencio, député à l’Assemblée nationale et élue sur la liste Fcbe en 2011, mais qui a changé de camp par la suite, vient aussi de quitter la barque Yayi. Les Fcbe auront à combattre cette députée, actuellement candidate sur la liste de l’Union fait la Nation (la plus grande coalition de l’opposition au Bénin) et Patrice Hounsou-Guèdè pour s’en sortir. Le départ du Maire, en cette période des élections législatives va-t-il influencer le vote des populations le 26 avril prochain ? Seuls les résultats le diront.

 Félicien Fangnon