Spread the love

patrice-talonAprès Agouna, Tatonnoukon, Akoffodjoulè, et autres villages qui jouissent déjà des délices du courant électrique, Zounguè et Yokon, dans la commune de Dangbo, aussi sortiront du noir. Cette bonne nouvelle du président Patrice Talon a été donnée aux populations par le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, et son homologue du Commerce, Serge Ahissou. C’était hier jeudi 21 février 2018.

Le courant électrique ne sera plus une denrée introuvable à Zounguè et Yokon. Grâce au président Patrice Talon qui a promis d’électrifier tout son pays, les populations de ces deux villages de la Commune de Dangbo dans le département de l’Ouémé caressent l’espoir de jouir aussi des privilèges qu’offre l’énergie électrique. Chacune de ces localités seront dotées d’une mini-centrale électrique. Selon le directeur général de l’Agence béninoise d’électrification rurale  (Aberme), Francis Tchèkpo, l’infrastructure à construire sera dotée d’un transformateur d’une puissance de 160 Kva. A Zounguè, par exemple, le réseau Hta pur a pour longueur 1000 mètres. Un réseau mixte de 500 mètres est prévu. Le réseau Bt pur, quant à lui, a pour longueur 3000 mètres. Pour permettre aux populations d’avoir de l’éclairage public, 15 lampadaires seront installés. Le coût global des travaux entièrement financés par l’Aberme est 120 millions de francs Cfa. Ainsi, grâce au président Patrice Talon, trois cents (300) ménages seront impactés, soit plus de 1500 personnes. Et conscient que les populations en milieu rural ont un faible pouvoir d’achat, le Locataire de La Marina a décidé de leur accorder un branchement promotionnel fixé à 90.000 francs Cfa au lieu de 180.000 francs Cfa. Une bonne nouvelle que les populations ont saluée par des acclamations. « Dès que nous allons commencer les travaux, un comité villageois d’électrification sera mis en place. C’est ce comité qui va organiser les souscriptions volontaires des potentiels adhérents », les a informées le Dg Aberme. Natif de la localité, le ministre Serge Ahissou n’a pas manqué de dire toute sa joie de voir un vieux rêve en voie de réalisation. « Lorsqu’on parle d’électricité, je suis obligé d’être aux côtés du ministre de l’Energie, parce qu’il y a notre usine La Somia qui est là et qui a besoin d’être réhabilitée. Et pour être réhabilitée, elle a besoin du courant électrique », a-t-il précisé. Le ministre Dona Jean-Claude Houssou, quant à lui, a fait savoir que la présente cérémonie de lancement des travaux est le fruit de la détermination du Chef de l’Etat qui fait du secteur de l’Energie, un secteur prioritaire. « Pendant la campagne, le président Patrice Talon a dit que l’énergie doit être le sang qui coule dans les veines de ses compatriotes. Et c’est cet engagement que nous mettons en œuvre aujourd’hui », a-t-il précisé. Pour finir, il a insisté sur le fait que ce projet, au-delà du fait qu’il va impacter sur les activités génératrices de revenus des populations, elle va considérablement permettre de réduire le taux d’insécurité dans la région. Outre cela, ce seront les élèves qui pourront étudier sans abîmer leurs yeux avec la fumée des lampions. A l’endroit de leur bienfaiteur, le président Patrice Talon, les populations ont promis de rester derrière lui et de prier pour que Dieu lui accorde une robuste santé.

 Joël Samson Bossou