Spread the love
placide-kokou
Les conseillers voteront bientôt pour la destitution du maire Placide Kokou Avimadjènon

La crise de confiance qui alimente la polémique au sein du Conseil communal de Djidja depuis bientôt 4 mois va livrer son verdict le lundi 14 novembre prochain avec à la clé la destitution du maire Placide Kokou Avimadjènon. Le préfet du Zou, Firmin Aimé Kouton, par arrêté préfectoral, vient de convoquer les conseillers communaux à l’effet de retirer leur confiance à leur  maire à travers le vote de défiance tel que prévu par les textes régissant la décentralisation.  En vertu de  l’article 08 du  décret n° 2005-376 du 23 juin 2005 fixant les modalités de destitution du maire qui stipule  qu’ « en cas d’urgence et d’inaction du maire, l’autorité de tutelle se substitue à lui d’office pour procéder à la convocation de la session de destitution », l’autorité préfectorale a donc pris enfin ses responsabilités pour libérer le développement de la commune de Djidja pris en otage depuis un certain temps à travers le blocage des services de la mairie.         

 
Zéphirin Toassgnitché
(Br Zou-Collines)