Spread the love

mmmmmmmmmmmmmmLe maire de la commune de Matéri s’inquiète de la recrudescence des actes terroristes au niveau des frontières Bénin Togo et Bénin Burkina-Faso. Sorikoua Sambiéni l’a signalé la semaine écoulée au directeur de cabinet du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Ouorou Baro Mora.  « Ma commune fait face au double défi sécuritaire lié à sa position frontalière avec le Togo et le Burkina-Faso, et au terrorisme lié à la menace islamiste qui frappe à nos portes du côté du Burkina-Faso» a expliqué l’autorité communale. Pour prévenir toute situation malheureuse, Sorikoua Sambiéni propose l’installation de commissariats à Doga et à Tantéga, deux villages qui relient Matéri au Togo et au Burkina-Faso. Tout en saluant les différentes réformes sécuritaires qui ont permis à plusieurs commissariats d’arrondissements de renforcer leur dispositif sécuritaire à travers les moyens matériels, humains et financiers, le maire de Matéri encourage le chef de l’Etat Patrice Talon à continuer les actions entreprises.

Marcus Koudjènoumè