Spread the love

_politique_et_genre_au_benin_1490110247_marietou-tamba9 conseillers sur les 13 que compte la mairie de Pèrèrè, ne sont plus en odeur de sainteté avec leur maire, Tamba Marietou. Les conseillers dissidents ont déposé dans la matinée de ce lundi 16 octobre 2017,  une motion de destitution à son encontre. Ils l’invitent à convoquer dans le délai légal une session extraordinaire qui sera consacrée uniquement au vote de défiance. il est reproché entre autres au maire Tamba Marietou, sa non  résidence dans la commune depuis son installation en juillet 2015 à nos jours et la perception des primes et indemnités y afférentes, une gestion hasardeuse, solitaire et opaque des affaires de la commune, le bradage des parcelles loties dans la ville de Pèrèrè. Joint par la radio Océan fm, la mise en cause dit ne pas se retrouver à travers ces accusations. A l’en croire, la commune elle même n’a pas de résidence en bon état. De ce fait, elle réside dans la maison de son père dans un village à Pèrèrè. La version avancée par les conseillers dissidents selon laquelle, elle habiterait Parakou, serait donc fausse. En ce qui concerne le bradage des parcelles, elle a déclaré, qu’elle n’a pas fait de lotissement depuis sa prise de fonction.  » Je suis venus constater que l’autre conseil communal avant notre prise de fonction avait fait des lotissements. C’est pour recaser les gens et c’est ça qui tardait. Il y a des délégations qui sont venus me voir pour pouvoir régler cette situation et quand j’ai mis en place un comité pour pouvoir régler cette question de lotissement et encore c’est mon premier adjoint qui est responsable des affaires domaniales. On n’a pas fait de lotissement. Donc, moi, je ne me retrouve pas dans ce qu’ils sont en train de dire. Je peux dire que c’est la politique politicienne.

Léonce Adjévi

WhatsApp Image 2017-10-16 at 10.54.51

WhatsApp Image 2017-10-16 at 10.54.48