Spread the love

iko-300x195Le samedi 08 octobre 2016 s’est réuni, à la Bourse du Travail à Cotonou, le deuxième congrès ordinaire du Syndicat National des Enseignants Contractuels et Permanents du Bénin (SYNECPBÉNIN), sous le thème : « ÉLEVER LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DES ENSEIGNANTS JUSQU’À L’EXIGENCE D’UNE ÉCOLE DÉMOCRATIQUE, MODERNE ET OUVERTE À TOUS ».

Les délégués à ce deuxième congrès ordinaire venus des douze départements de notre pays ont apprécié à sa juste mesure le thème du congrès en rapport avec la ruine de l’institution de base de la république qu’est l’école. Ils se sont alors engagés à défendre l’école, en vue d’y donner du sens, dans le contexte actuel où le Gouvernement développe des tendances fascistes pour bâillonner les libertés démocratiques chèrement acquises.

Malgré la pluie qui s’est abattue sur le pays ce jour là, les délégués, très nombreux au congrès, appuyés par les autres participants observateurs, ont eu droit, au cours de la cérémonie d’ouverture, au soutien de : la CONETRA-BAC, la FéSEN/CSTB ; et à l’éclairage du Secrétaire Général de la CSTB, qui a ouvert le Congrès. Les messages délivrés à l’ouverture ont tous mis l’accent sur la nécessité pour les travailleurs en général, les enseignants en particulier de bander les énergies pour défendre les libertés démocratiques et l’école.

Dans la suite des travaux, le congrès a :

  • adopté le rapport moral, le rapport financier et le rapport d’activités du Secrétariat Exécutif National (SEN) sortant ;
  • étudié, amendé et adopté les textes fondamentaux du SYNECP-BÉNIN (les statuts et le règlement intérieur) ;
  • pris des motions et des résolutions dont, une motion contre la décision du Gouvernement du 05 octobre 2016 décrétant la suspension des activités des organisations estudiantines et projetant la prise d’un nouveau décret pour régir lesdites activités et une résolution pour dynamiser les structures du SYNECP-BÉNIN ;
  • salué le leadership éclairé et les qualités de manager du Secrétaire Général sortant Eustache Cowovi ZINZINDOHOUÉ, félicité tout le Bureau qu’il a dirigé pendant treize (13) ans et accepté sa démission.

Le congrès a enfin désigné un présidium qui s’est chargé entre autres de conduire l’élection par ses soins du nouveau Secrétariat Exécutif National dont la composition suit :

  1. Secrétaire Général (SG) : AYIMASSÈ Joseph
  2. Secrétaire Général Adjoint (SGA): KPADONOU Hounkpè
  3. Secrétaire Administratif SA) : HOUNSINOU René
  4. Secrétaire Administratif Adjoint (SAA) : MÈTOGNIZO Olympio
  5. Trésorier Général (TG) : AGNAN Rock
  6. Trésorier Général Adjoint (TGA) : MOFORIKAN Chédrac
  7. Secrétaire aux Revendications et aux Affaires Sociales (SRAS) : ADDA Gabin
  8. Secrétaire Adjoint aux Revendications et aux Affaires Sociales (SARAS) : HOUÈHOMINGAN Gilles
  9. Secrétaire à l’Information et à la Presse (SIP) : ABADJI Philippe
  10. Secrétaire Adjoint à l’Information et à la Presse : ÉBO Daniel
  11. Secrétaire à l’Organisation (SO) : GNONLONFOUN Anicet
  12. Secrétaire Adjoint à l’Organisation (SAO) : ÉTCHOUN Patrice
  13. Secrétaire aux Questions du Genre (SQG) : KINKPÉ Marcel

Le deuxième congrès ordinaire du SYNECP-BÉNIN s’est achevé dans une ambiance d’encouragement mutuel et d’exhortation du secrétaire général de la CSTB à maintenir et développer le label SynecpBénin édifié dans le combat et la probité.

Fait à Cotonou, le 08 octobre 2016

Le Congrès.