Spread the love
Nicéphore Soglo

L’absence de l’ancien président Nicéphore Soglo aux manifestations officielles du 1er août demain pourrait être perçue comme de bonne foi. Le passé conflictuel entre l’homme et le président Talon peut être réveillé par un silence injustifié. L’ancien président de la République Nicéphore Soglo l’a compris. Son communiqué est évocateur. Sursaut de main tendue pour la paix des braves ?

Nicéphore Soglo ne sera pas aux manifestations officielles du 58ème anniversaire de l’indépendance du Bénin demain mercredi 1er août 2018. Son absence se justifie par la santé quelque peu dégradée de son épouse. L’ancien Chef de l’Etat sera donc absent demain.Cela, du coup, laisse libre court à des interprétations. En effet, la brouille d’hier peut être envenimée par le silence d’aujourd’hui. Il y a un an. On se souvient de cette petite « indélicatesse honorifique » notée à la place de l’étoile rouge. Le geste a été agité dans l’opinion et aurait créé de graves malentendus entre les deux hommes. Les relations ne se sont pas attendries pour autant. Les jours qui ont suivi ont été assez conflictuels. Tout cela s’est envenimé à l’époque surtout avec la situation à la mairie de Cotonou. Les choses se sont empirées par la suite avec des déclarations frontales de l’ancien président qui a montré son appartenance sans ambages à l’opposition. Le communiqué de l’homme tombe dans l’opinion et laisse libre courts à plusieurs interprétations. Pour certains, l’ancien Chef de l’Etat ne souhaite pas que son absence soit interprétée une fois encore négativement. Son silence et son absence à la cérémonie officielle de demain peuvent être vus comme la pérennisation de la radicalisation. Pour couper court  à toutes ces interprétations, l’ancien Chef de l’Etat a préféré rendre public ce communiqué qui dénote de son indisponibilité à s’y rendre en raison de la santé de son épouse. Ce geste peut être vu comme une tendance à l’apaisement de l’homme politique. Un apaisement vu comme une main tendue à une certaine disponibilité. Les plus pessimistes peuvent voir le verre à moitié vide et dire que ce communiqué était juste un exutoire pour se débarrasser de cet embarras de demain. Avec le froid qu’il entretient avec l’actuel locataire de la marina, l’homme selon certains observateurs, aurait préféré conforter la distance à travers ce communiqué hautement politique. Son inconfort à être à cette cérémonie peut se justifier par cette note qui sera un détour pour se priver de toutes les formes de désagréments et civilités déplacées de certains chantres du Nouveau départ à son endroit. Les interprétations vont dans tous les sens, mais la sagesse invite à y lire un appel à l’apaisement.

 Abdourhamane Touré