Spread the love
Enfin! Sossouhounto et Fatouma Amadou Djibril recasés

Ils ne pourront plus lui en vouloir. Les Ministres remerciés par Yayi lors des précédents remaniements retrouvent quelques sièges instables au Palais de la République. Raphael Edou, Fatoumatou Amadou Djibril et Christian Sossouhounto sont désormais conseillers auprès du Chef de l’Etat pour encore 5 mois. Plusieurs autres nominations ont été faites au cours du dernier conseil des ministres.

A la présidence de

la république.

Sur position du Président de la république, chef de l’État, Chef du gouvernement.

Conseiller spécial à l’environnement, Monsieur Raphael Edou

Conseillère spéciale à l’agriculture, Madame Fatoumatou Amadou Djibril

Conseil spécial de l’assainissement, Monsieur Christian Sossouhounto

Directeur général de l’Agence de promotion des investissements et des exportations du Bénin, Monsieur Is Deen Bouraïma

Directeur général adjoint de l’Agence de promotion des investissements et des exportations du Bénin(Apiex), Monsieur Gaétan Koukponou

Chef service sécurité de la présidence de la République du Bénin, Chef d’escadron Jean Bernadin Lokoto

 A la Primature.

 Sur proposition du Premier ministre.

Directeur de cabinet, Madame Mireille Guédou Madodé

Directeur adjoint de cabinet, Monsieur Sosthène Gnansounou

Chargé de mission, Monsieur Quentin Sozé

Chargé de mission, Monsieur Amé Aguèmon

Conseiller technique juridique, Monsieur Fidèle Ayéna

Conseiller technique à l’économie, Monsieur Eric Kouassi Véké

Conseiller technique aux relations institutionnelles et sociales, Monsieur Gilles Yèkpon

Conseiller technique aux relations internationales Monsieur William Edikou

Conseiller technique au suivi de la performance Madame Rosemonde Lawani

Secrétaire général, Monsieur Lucien Ahlonsou

Secrétaire générale adjoint, Monsieur Yves Fanou

Directeur des ressources humaines, Monsieur Codjovi Djossou

Directeur des ressources financières et du matériel, Monsieur Benjamin Afanontin

Directeur de la programmation et de la prospective, Monsieur Oscar Mètinhoué

Directeur adjoint de la programmation et de la prospective, Monsieur Gérard Kpatindé

Directeur du pré archivage et de l’informatique, Monsieur Cossi Amèssinou

Directeur générale de l’évaluation, Monsieur Abdoulaye Gounou

Directeur générale adjoint de l’évaluation, Monsieur Damase Sossou

Directrice générale de la promotion de la bonne gouvernance, Madame Sodonie Vignon

Directeur général adjoint de la promotion de la bonne gouvernance, Monsieur Luc Djoto

Directeur générale des relations avec les partenaires sociaux, Monsieur Marcellin Sotorou

Directeur général adjoint des relations avec les partenaires sociaux, Monsieur Barnabé Jorès

Directeur général de l’investissement, du financement et du développement, Monsieur Epiphane Adjovi

Directeur général adjoint de l’investissement, du financement et du développement, Monsieur Victorin Edé

Directeur général des politiques de développement, Monsieur Magloire Aguessy

Directeur général adjoint des politiques de développement, Monsieur Innocent Lokossou

Directeur général de la programmation et du suivi des investissements publics, Monsieur Jules Yèhouénou

Directeur général adjoint de la programmation et du suivi des investissements publics, Monsieur Athanase Ahodékon

Directeur départemental de la prospective et du développement Atlantique-Littoral Monsieur Marcellin Zohoun

Directeur départemental de la prospective et du développement Alibori Borgou Monsieur Boni Sounon Bouco

Directeur départemental de la prospective et du développement Atacora Donga, Monsieur Aboudou Rassirou Zibril

Directeur départemental de la prospective et du développement Mono Couffo, Monsieur Raymond Djossou

Directeur départemental de la prospective et du développement Ouémé plateau Monsieur Euloge Facondé

Directeur départemental de la prospective et du développement Zou Collines, Monsieur Francis Kpohonzito

Directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique Monsieur Alexandre Biaou

Directeur général de l’Autorité de développement du périmètre de Glo Djigbé Monsieur Fortuné Agbo

 Directeur général de l’Office de gestion des projets du programme alimentaire mondial Monsieur Gnonlonfin Godonou

 Directeur du Centre de partenariat et d’expertise pour le développement durable, Monsieur Pascal Tchiwanou

 Directeur général des projets de renforcement des capacités en analyse des politiques de développement, Monsieur Romuald Coffi Dognon

Coordonnatrice de l’observatoire du changement social Madame Crescentia Tossou Yarou

 Fait à Cotonou, le 9 octobre 2015

 Le secrétaire général du gouvernement

Alassani Tigri

 Une stratégie pour dompter d’anciens collaborateurs

Le chef de l’Etat ne quitte presque plus son stylo et son bloc-notes en formant un gouvernement bis, qui chaque jour accueille de nouveaux membres. En effet, Yayi Boni continue de nommer au Palais de la présidence d’anciens ministres qui deviennent conseillers de leurs anciennes attributions. Après avoir rappelé, il y a quelques semaines, ses conseillers techniques et spéciaux, dont l’un d’eux a rejeté l’offre, en l’occurrence Alexandre Hountondji, le président de la République vient de tendre la perche à trois anciens ministres. Elu conseiller municipal de la ville de Cotonou sur la liste des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et désigné chef du 8ème arrondissement, l’ex-ministre de la décentralisation Raphaël Edou est nommé à la présidence de la République, conseiller spécial à l’environnement. Cette attribution lui était déjà confiée quand il était au gouvernement. Cependant, pour raison d’incompatibilité entre son statut de conseiller du chef de l’Etat et son poste électif au conseil municipal de Cotonou, on se demande comment il va accueillir ce cadeau du président de la République. Raphaël Edou a un mandat électif de 5 ans à accomplir au conseil municipal, tandis que sa nomination à la présidence de la République tiendra juste pour 5 mois, correspondant à la durée du reste du mandat de Yayi Boni. Christian Sossouhounto, candidat malheureux aux élections législatives et communales sous les couleurs des Fcbe, précédemment ministre en charge de l’assainissement a été recasé à la présidence en qualité de conseiller de la même attribution. Le transfuge de la Renaissance du Bénin que les rumeurs ont laissé croire qu’il sera le préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral retourne aux côtés de Yayi Boni. L’ancien ministre de l’Agriculture, Fatouma Amadou Djibril n’a pas été oubliée. L’auteur des déclarations fracassantes évoquant la possibilité pour le président de la République de briguer un troisième mandat présidentiel a été rappelée pour ferrailler dans le cercle immédiat du roi du Palais de la Marina. On la retrouve désormais au poste de conseiller à l’agriculture de Yayi Boni. Toutes ces nominations ont été prononcées dans la perspective de la remobilisation des Fcbe autour d’un candidat unique pour négocier la présidentielle de 2016. La stratégie du président de la République consiste à attirer ses anciens collaborateurs par des nominations, afin de parvenir à les dompter. Reste à savoir si ses actes de séduction réussiront à embarquer tout ce beau monde qui est parti.

F.N.