Spread the love

Patrice-Talon-1Le chef de l’Etat est préoccupé par l’issue des prochaines législatives et surtout la cohésion au sein de sa famille politique. Nécessairement,  en homme politique avisé, il essaye d’élaborer avec ses hommes, la bonne stratégie pour rafler la mise. Ses hommes et lui  multiplient les rencontres, échanges et concertations. Hier, tard dans la nuit, un conclave s’est tenu autour de Patrice Talon et les grandes personnalités de la mouvance présidentielle. Tous les ténors de la classe politique soutenant ses actions  étaient présents. Il s’agit maintenant de resserrer les rangs derrière le patron, de taire les divergences, et mettre fin aux conflits latents. De sources concordantes, il y aura désormais  deux grands partis autour du chef de l’Etat. Conséquence logique : les blocs  qui existent déjà vont disparaître et se  fondre en deux grands ensembles. En effet, plusieurs observateurs suggèrent au chef de l’Etat d’éviter de donner aux regroupements qui l’entourent des connotations ethniques et régionalistes. Ce qui permettra, à quelques six mois des prochaines législatives, de contrer les velléités de l’opposition qui fera bloc derrière Yayi Boni et ses sbires. La mouvance avait envisagé de se recomposer en 3 blocs derrière Patrice Talon. Mais, très tôt, les adversaires et détracteurs politiques de la rupture se sont braqués et ont montré leurs crocs. Beaucoup suspectent des blocs régionalistes. Mais, apparemment, il n’en sera rien de tel. Selon plusieurs sources, plutôt que  3 blocs, on aura finalement affaire à 2 grands blocs d’ici à là derrière Patrice Talon. L’idée, c’est de se regrouper autours d’idées fortes et transversales, et non des personnalités clivantes. Histoire de rafler la mise lors des prochaines joutes électorales.

 AT