Spread the love
Concours-auditeurs-de-justice
Adidjatou Mathys lançant les épreuves

Pour pallier le déficit de personnel dans la fonction publique, la ministre en charge de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, a organisé samedi 24 juin 2017, au profit du ministère de la Justice, un concours de recrutement de 80 auditeurs de justice au Lycée technique Coulibaly de Cotonou.

La fine pluie du samedi 24 juin 2017 n’a pas empêché les candidats d’effectuer le déplacement du Lycée technique Coulibaly de Cotonou pour prendre part au concours de recrutement au profit du ministère de la justice. Les 2471 candidats ont planché pour les quatre vingt (80) places d’auditeurs de justice disponibles. Procédant au lancement du concours, la ministre en charge de la Fonction publique, Adidjatou Mathys et son collègue de la Justice, Joseph Djogbénou, ont invité les candidats à aborder les épreuves avec beaucoup de sérénité et sans crainte. Tout en souhaitant à tous bonne chance, ils ont fait observer que le concours de recrutement des auditeurs de justice donne accès à la profession de magistrat. Tout en plaçant le concours sous le signe de la transparence, Adidjatou Mathys a salué l’effort du gouvernement d’ouvrir l’administration publique à tous les Béninois sans distinction aucune. A cet effet, précise la ministre en charge de la Fonction publique, le président Patrice Talon a décidé de faire recruter au profit de l’Etat, 40 agents par an, mais 80 agents au démarrage de l’opération. « A l’issue de ce test, ceux qui seront retenus iront à l’école pour la formation de magistrat », a précisé Joseph Djogbénou. Au lancement du concours, les candidats ont composé en culture générale. Le sujet retenu après tirage au sort est : « La justice dans le débat démocratique ». Pour ce test, 2687 dossiers ont été reçus, mais 2471 dont trois handicapés visuels ont été retenus.
 
Odi I. Aïtchédji
(Coll)