Spread the love

L’ancien maire de la commune de Sèmè-Podji semble retrouver sa joie sous le nouveau régime. Mathias Gbèdan, puisque c’est de lui qu’il s’agit est désormais libre de ses mouvements depuis ce lundi 11 avril 2016. Arrêté puis condamné  pour complicité de faux et usage de faux et vente illicite de parcelle d’autrui, il a recouvré sa liberté ce jour après 9 mois derrière les barreaux, plus précisément à la prison civile de Porto-Novo. A noter que l’ancien maire de la commune de Sèmè-Podji n’était pas la seule personne citée dans cette affaire domaniale. Certains de ses conseillers communaux avaient été aussi cités. A l’exception de l’ancien maire qui avait été condamné à l’issue des enquêtes, les autres avaient été libérés après quelques séjours en maison d’arrêt.

Léonce ADJEVI