Spread the love
nathanael_koty_benin
Le président Nathanaël Koty promet relancer la discipline

Réunis en congrès électif samedi dernier à l’hôtel Azalai de Cotonou, les membres de la Confédération africaine de roller sports ont élu le Béninois Nathanaël Koty à la tête de l’Instance l’instance. Celui qui occupait jusque-là les fonctions de président de l’Union des Fédérations ouest africaines (Ufoa) a été unanimement choisi par l’ensemble de la vingtaine de délégués fédéraux présents au Bénin. Les travaux qui se sont déroulés sous la supervision du secrétaire général de la Fédération internationale de roller sports (Firs), ont aussi validé les nouveaux textes de l’instance continentale de la discipline. Avec son plébiscite, Nathanaël Koty rejoint le cercle fermé des Béninois patrons de Confédérations sportives. Avant lui, seuls Arèmou Mansourou (handball) et Ibrahima Idrissou (sports boules) ont eu ce mérite.

L’expérience parle pour Koty

L’élection de Nathanaël Koty à la tête de la Confédération africaine de Rollers sport est loin d’être le fruit du hasard. Ses brillants résultats à la tête de l’Ufoa ont convaincu le corps électoral qu’il était l’homme qu’il fallait pour relever les nouveaux défis qui s’imposent à ce sport devenu olympique 92 ans après sa création. Certainement que les délégués ont encore en mémoire le dernier championnat ouest africain de roller sports organisé avec brio par Nathanaël Koty à Cotonou au mois de septembre dernier. Pour sa part, le ministre des Sports est toujours sous le charme de cette discipline. Procédant au lancement du congrès électif, Oswald Homéky n’a eu que des mots élogieux à l’endroit de son compatriote. Il lui a assuré tout le soutien du ministère des Sports et du gouvernement dans son ensemble pour marquer son empreinte à la tête du roller africain.

Elvis Hessou