Spread the love

Apithy et HonfoLa commune de Sèmè-Podji a accueilli ce mardi 14 août 2018, la réunion mensuelle de la conférence administrative départementale de l’Ouémé au titre du mois d’Août 2018. Elle s’est déroulée à la salle de délibération de l’hôtel de ville de la commune et a été présidée par le préfet Joachim Apithy. Dans son mot de bienvenue à l’endroit de la délégation préfectorale, le Maire Charlemagne Honfo a dit toute sa satisfaction pour le choix porté sur sa commune pour abriter les travaux de cette conférence. Il en a profité pour exposer certaines de ses préoccupations au premier responsable du département. Des préoccupations qui vont dans le sens du mieux-être de la population de la commune de Sèmè – Podji. Il s’agit entre autres de la restitution à la mairie des taxes locales de 1.000f prélevées sur les véhicules d’occasion mais non reversées sur son compte depuis trois ans, du sort des vendeurs de bétail de Djèffa déplacés et qui sont sans site réel. « Qu’on trouve une formule pour régler ce problème compte tenu de la position du marché vis-à-vis du Nigéria et de l’Ouémé-Plateau » a souhaité Charlemagne Honfo. Le préfet du département de l’Ouémé, Joachim Apithy quant à lui a promis organiser un cadre de concertation afin d’apporter des solutions aux différents problèmes posés. A noter qu’après cette séance de travail, avec les directeurs départementaux des ministères sectoriels et autres responsables des offices et agences d’Etat au niveau du département, la délégation a effectué une visite de terrain pour voir les sites retenus pour le projet asphaltage dans la commune. A chaque étape de la visite, les différentes autorités ont sensibilisé la population afin qu’elle libère les espaces publics pour permettre le démarrage de ce projet  par l’entreprise en charge des travaux.

Léonce Adjévi