Spread the love
komenan
Patrice koménan s’en contente

Alors qu’il prétendait briguer la présidence de la Fédération africaine de wushu, le Béninois Patrice Koménan s’est finalement contenté d’un poste de vice-président. Selon nos sources, le président de la Fédération béninoise de wushu a accepté ce poste après plusieurs négociations. « Il a fait des concessions pour sauver la Fédération africaine de wushu de la crise (…) », révèle son entourage. Il a donc laissé la présidence à l’Egyptien Shérif Mostafa. Le congrès de l’instance continentale s’est tenu du 5 au 7 mai 2016 dans la grande salle de conférence de l’hôtel Cataract Pyramid Resort au Caire (Égypte) sous la supervision de la Fédération internationale de wushu avec une représentation forte de quatre membres (Anthony Goh, vice-président, Paulo Araujo, membre, Mahdi Alinejad, membre, et Lily Fang du secrétariat Iwuf). Au total, 17 pays ont participé aux travaux. Dans le bureau exécutif nouvellement élu, l’Afrique de l’ouest compte quatre membres sur les 11, le Maghreb, trois, l’Afrique centrale, deux, l’Afrique de l’est, un, et l’Afrique du Sud, un.

 

E.A.B

Le nouveau bureau exécutif

Président : Shérif Mostafa (Égypte)

Vice-président : Patrice Komenan (Bénin)

Vice-président : Jurgens Lampretch (Afrique du Sud)

Vice-président : José Ramaherison (Madagascar)

Vice-président : Adel Mohamed Zahra (Tunisie)

Membres : Luc Bendza (Gabon)

Méité Siaka (Côte d’Ivoire)

Boubker Benada (Maroc)

Sala M’baye Dior (Sénégal)

Michael Olukolé Oladeindé (Nigeria)

Steve Kouma (Congo)