Spread the love
fernand-amoussou
Fernand Amoussou est devenu le chouchou des jeunes béninois

Les deux derniers jours de travail ont été fructueux pour le Général Fernand Amoussou, candidat à la présidentielle de 2016 au Bénin. Deux séances lui ont permis de gagner le soutien des quartiers Gbégamey, Vodjè et Cadjèhoun, tous dans la ville de Cotonou. La confirmation a été faite hier nuit dans la villa du 21 avril, sise à Gbégamey.

Fernand Amoussou occupe progressivement le terrain. Alors qu’on le croyait au repos cette semaine, il a plutôt marqué trois buts à ses challengers. Les mercredi 03 et jeudi 04 juin 2015, le candidat à la présidentielle de 2016 a bouclé trois quartiers. Il a reçu le feu vert de Gbégamey, Cadjèhoun et Vodjè dans la ville de Cotonou. Une réunion de plusieurs heures à son domicile, mercredi soir, lui a permis d’avoir l’adhésion des jeunes du quartier Vodjè, venus en délégation, l’écouter. Son exposé sur les questions de l’emploi des jeunes, de leur formation et de leur orientation a séduit ses invités. ses idées pour le développement de l’artisanat et de l’insertion professionnelle ont marqué la délégation et son représentant ne l’a pas caché. Victorin Akouègninou, diplômé sans emploi et tenancier d’une boutique à Vodjè, a rassuré que son quartier ne restera pas en marge du changement qui s’annonce pour 2016. Il a même proclamé Fernand Amoussou comme étant le cheval gagnant de 2016. « Il est bien dans sa tête et avec lui, on peut espérer un autre changement du Bénin », a dit Akouègninou.

Pour Victorine Agboka, couturière, plus besoin d’aller écouter d’autres candidats au risque de se faire tromper. Elle s’est fait claire : « Le peuple béninois a déjà son président de 2016. A Vodjè, on ne fera pas autre chose pour la présidentielle… »

Au siège provisoire de campagne du candidat Amoussou, ce sont les jeunes cadres chrétiens du Bénin, réunis en association qui ont tenu une séance. Le candidat n’était pas présent, puisqu’il était à la rencontre des jeunes de Gbégamey et Cadjèhoun dans la villa du 21 avril sise à Gbégamey. Avec les jeunes chrétiens venus de plusieurs églises évangéliques, plus de doute. Le bureau de la coordination a échangé avec les points focaux sur les stratégies à adopter pour que règne le vent ‘’Fernand Amoussou’’ dans toutes les églises.

Pendant ce temps, les jeunes réunis à la villa du 21 Avril sacrifiaient à la tradition. Ils ont été initiés au « FA 2016 » (Fernand Amoussou). Le candidat a levé un coin de voile sur son programme pour les jeunes et les femmes du Bénin en 2016. Il a dit son rêve pour la ville de Cotonou, vitrine du Bénin. Fernand Amoussou a démontré comment faire pour qu’à partir de 2016, aucun jeune de Cotonou ne soit plus à la traîne, à moins que l’intéresse le veuille, lui-même. « A Cotonou, on mettra l’accent sur l’assainissement, la lutte contre les inondations et la réduction du taux de chômage », dira-t-il pour rassurer également de l’existence à son cabinet d’un plan de sécurisation de la ville phare du Bénin.

 Félicien Fangnon