Spread the love
conseil-des-ministres
Le Conseil des ministres s’est penché sur plusieurs dossiers

Le Conseil des ministres, réuni en sa séance du dimanche 20 décembre 2015, a fait le point des différents chantiers en cours. Ils concernent les domaines de l’énergie, des infrastructures routières, de la reconstruction du marché Dantokpa et de l’emploi des jeunes.  (Lire le Conseil des ministres).

Communiqué
Le Conseil des ministres s’est réuni en séance extraordinaire ce dimanche 20 décembre 2015 sous la présidence du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement.
Le Conseil des ministres s’est penché sur les dossiers relatifs à l’Energie, aux infrastructures routières, à l’urbanisme, à la reconstruction du marché Dantokpa et à la question de l’emploi des jeunes.
Dans le domaine de l’énergie
Du point présenté par le ministre en charge du département, il ressort, qu’en terme de capacité de production un total de 860 Mw sont attendus avec plus de 300 Mw en chantier avant fin mars 2016.
Ces chantiers énergétiques concernent notamment
1. la centrale hydroélectrique d’Adjarala d’une puissance de 147 Mw et dont les conventions de contrat avec Eximbank de Chine sont maintenant signées par les parties béninoise et togolaise. Les Grands travaux devront commencer avant fin mars 2016 ;
2. la centrale hydroélectrique de Dogo Bis d’une capacité attendue de 128 Mw ;
3. les promesses d’accord d’augmentation des importations nigérianes de 300 Mw conditionnées par le remboursement des dettes de la Ceb envers la TCN et les négociations Ceb-Sbee- avec Tcn ;
4. la nouvelle Centrale de Turbine à Gaz de Maria Gléta d’une puissance de 120 Mw ;
5. La Centrale de 100 Mw Tag à Maria Gléta à construire par Genesis Energy Holding
6. Satarem pour 50 Mw de turbine à Gaz ;
7. les centrales solaires Pv 30 Mw par Danish Gateway Nanage Gigawatt Global ;
8. l’Electrification rurale par extension de réseau respectivement de 67 localités et 300 localités.
Au total de 2006 à 2015, les actions remarquables en énergie font ressortir une performance caractérisée par :
• une augmentation de plus de 90% de l’énergie annuelle sur le réseau ;
• l’ajout de plus de 2 000 km de la longueur du réseau basse tension qui est passé de 3 613 km à 5 558 km soit 54% ;
• l’ajout de plus de 2 400  km de la longueur du réseau moyenne tension qui est passé de 1 860 km à 4 247 km  soit 128% ;
• le déploiement massif de lampadaires avec plus de 5 000 lampadaires déjà installés et près de 20 000 à poser à fin mars 2016 ;
• l’exploitation de plus de cent (100) mini centrales solaires à la fin de 2016 ;
• la mise en œuvre d’un programme d’électrification de plus de quatre cents (400) localités.
Dans le domaine des infrastructures routières
Le Gouvernement a décidé de faire recours aux financements innovants caractérisés par le financement direct des travaux par des entreprises. Il en est ainsi du recours à un financement direct des travaux d’urgence d’aménagement et de bitumage pour l’exécution par :
• l’entreprise Sogea-Satom de la route Beterou-Tchaourou-Frontière du Nigeria (76 km) et la construction d’un pont sur le fleuve Okpara ;
• l’entreprise Ebomaf de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara (212 Km) ;
• d’autres entreprises des routes :
o Korontiere-Boukoumbé et Kota-Kouandé-Péhunco-Fo Boure-Guessou Sud (226 km) ;
o Rocade Porto-Novo (19km) en 2×2 comprenant la section Beau Rivage-Début Cinquantenaire-Fina cinquantenaire-Zounvi, incluant la construction de l’ouvrage de franchissement sur la dépression de Zounvi au niveau de la place de l’indépendance et de la pénétrante de Djèrègbé ;
o Savè-Okewo (27 km) ;
o GUENE-Karimama (45 km) ;
o Porto-Novo-Pobè-Obèlè (77,22 km) et brettelle Zian-Igolo-Frontière Nigéria (12,09 km) ;
o Pobè-Adjaouèrè-Ouinhi (22,10 km) ;
o Kokoro-Tchala-Ogoï-Ansèkè (6km) et Ansèkè-Ouessè-Ikèmon-Kilibo (52 Km) ;
o Gogounou-Bagou (14 Km) ;
Les autres axes routiers concernés sont les suivants :
1. Parakou-Pèrèrè-Nikki (100 Km) ;
2. Nikki-Kalalé-Sègbana (169, 9km) ;
3. Parakou-Kika-Kabo (60km) ;
4. Toffo-Lalo-Agbangnizoun-Bohicon et Agbangnizoun-Abomey et Bohicon-Tindji-Zakpota (103km) ;
5. Zanganado-Paouignan (57 km) ; et brettelle Covè-Banamè (12,002 km) et brettelle Koguede-Zakpota (5,200 km) ;
6. Kétou-Idigny-Igbodja-Savè (83, 017 km) et brettelle Omou-Illadji-Monsoukagbè (27,000 km) ;
7. Houèdo-Tori (8,000km) ;
8.Glazoué-Oudèmè-Lahotan-Monkpa-Logozohè (31,445km), brettelle Lahotan-Kpataba (13,000km) et Gobada-Logozohè-Sowè (32 km) ;
9. Akassato-Bohicon (PK 14+200 à PK26+500) côté gauche (12,300 km) ;
10. Agbon-Atocoligbé-Malomi-Aloba-Sako-Gouka (22 km) ;
Le ministre des Travaux publics a été instruit pour soumettre au Conseil des ministres une programmation du lancement des travaux en fonction du niveau de finalisation des procédures de contractualisation.
Dans le domaine de l’Urbanisme et de l’assainissement
Le ministre en charge du secteur a rendu compte au Conseil des ministres d’une requête adressée à la Banque ouest africaine de développement pour le financement d’un montant de quarante (40) milliards du projet de pavage de rues et d’assainissement dans vingt (20) communes à savoir Sô-Ava, Tori-Bossito, Adjohoun, Adjarra, Aguégués, Akpro-Missrété, Dangbo, Adjaouèrè, Agbangnizoun, Ouinhi, Zangnanado, Pèrèrè, N’dali, Sinendé, Nikki, Boukoumbé, Cobly, Ouassa-Péhunco, Kouandé et Toucountouna.
En outre, la Boad a marqué son accord pour le financement des travaux supplémentaires dans la ville de Malanville.
Dans le domaine de la reconstruction du marché Dantokpa
Le ministre en charge de la Décentralisation a rendu compte de l’avancement des travaux de reconstruction de la zone sinistrée de Dantokpa. Il ressort du point que les travaux avancent normalement et ce chantier sera probablement livré le 15 janvier 2016. Le Conseil des ministres a instruit le ministre d’inviter le Bureau des usagers et le groupe des sinistrés de Dantokpa à une rencontre aux fins de décider de la suite du programme étant entendu que rien ne sera engagé ni fait contre la volonté des usagers. Cette rencontre aura lieu au Palais de la République sous la présidence effective du Président de la République le lundi 21 décembre 2015 à 17 heures. La mise en place est terminée pour 16 heures 30 minutes. Enfin, le Conseil a instruit les ministres en charge de l’Energie et des Grands Travaux d’implanter 1 475 lampadaires  dans le marché de Dantokpa afin d’en assurer l’éclairage optimal.
Dans le domaine de l’emploi des jeunes
Les ministres en charge de l’Emploi, de la communication et le ministre d’Etat à la présidence de la République en charge des Grands travaux ont soumis au Conseil des ministres qui l’a approuvée une communication relative à la mise en place d’un écosystème intégré pour la création de cinquante mille (50 000) emplois dans les domaines de l’économie numérique, de l’agriculture, de l’énergie renouvelable et de l’environnement.
Les projets y afférents seront bâtis autour de sept (7) axes que sont la gestion des déchets, les kiosques numériques multifonctions, les centres Microsoft, les transformations des produits agricoles, la fourniture et l’installation de 3 500 lampadaires, 100 micro centrales, et de 10 000 kits de ménages solaires photovoltaïques, la fourniture de documents sécurisés et quartier numérique à Cotonou.
Un huitième axe est aussi envisagé devant concerner la formation de près de 2 000 jeunes aux fins de l’exploitation d’usines de fabrication et de maintenance de matériels informatiques et de portables.
Le mode de financement est le suivant :
1. un préfinancement direct par les sociétés partenaires représentées par Ads Global Corporation Sa,
2. un mécanisme de remboursement du préfinancement sera structuré en collaboration avec les Agences de l’Etat à savoir l’Anpe, Fnpeej, Fnm, Absucep, Bénin Télécom, La Poste du Bénin, Abetic, Anader, Mairie de Cotonou et les Ministères sectoriels concernés.
Par ailleurs, le ministre d’Etat en charge de l’Enseignement secondaire, Président du Comité national ad ’hoc en charge des obsèques du président Kérékou a fait un compte rendu à ce sujet au Conseil des ministres.
En approuvant ce compte rendu, le Conseil des ministres tient à remercier chaleureusement le peuple béninois pour le patriotisme, la dignité et la créativité dont il a fait preuve aux côtés du Président Boni Yayi depuis le mercredi 14 octobre jusqu’au 12 décembre 2015 pour rendre hommage au Président Kérékou et le conduire à sa dernière demeure à Natitingou.
Le Conseil des ministres invite le peuple béninois et toute la classe politique à garder la flamme de cette unité nationale et la ferveur manifestée afin de poursuivre dans la paix et l’abnégation l’œuvre de construction en cours d’un Bénin solidaire et moderne.
En outre, le Conseil des ministres recommande à tous nos compatriotes d’observer à l’égard des Institutions de la République, un comportement et des propos irréprochables. En effet, des attitudes irrévérencieuses les décrédibilisent et donnent une image dégradée de notre pays et de sa démocratie.
Le Conseil des Ministres a autorisé :
ü le lancement des travaux de construction de la centrale hydroélectrique d’Adjalala de 147 Mw, le 26 décembre 2015 par leurs Excellences, les Présidents Boni Yayi du Bénin et Faure Gnassingbé du Togo ;
ü la mise en place d’un dispositif de modernisation du suivi du trafic des opérateurs privés Gsm et fournisseur d’accès internet pour une meilleure transparence ;
ü l’organisation d’une mission d’information comprenant le Cabinet Civil du Président de la République et les éléments de la Garde Républicaine sur les projets et programmes réalisés dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’investissement public au titre de 2006 à 2015 dans les secteurs de l’eau, de l’énergie et de l’école dans tous les axes de l’enseignement afin de s’assurer de leur réalisation et de l’impact des efforts du Gouvernement pour améliorer les conditions de vie et de travail des populations ;
ü l’organisation au Bénin de la 4ème réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou, Cotonou, du 09 au 11 décembre 2015 ;
ü l’organisation d’un colloque préparatoire à l’élection présidentielle de 2016 par l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Ocgc), les 17 et 18 décembre 2015 ;
ü l’organisation à Bohicon, du 14 au 16 décembre 2015 et du 17 au 19 décembre 2015 des ateliers de formations pour l’amélioration du travail gouvernemental ;
ü l’organisation d’une séance de travail entre le Ministre d’Etat en charge des Odd, les ministres en charge de l’Emploi, de la Communication et de l’Eau et un consortium d’entreprises conduit par Ads Global Corporation Sa sur les projets afférents à l’écosystème intégré pour la création de cinquante mille (50 000) emplois dans les domaines de l’économie numérique, de l’agriculture, de l’énergie renouvelable et de l’environnement ;
ül’organisation du pèlerinage annuel des chrétiens célestes et des chérubins et séraphins aux plages de Sèmè, et d’Ekpè, les 23, 24 et 25 décembre 2015 ;
üla célébration de la fête des religions endogènes, le 10 janvier 2016 ;
üla Célébration de la fête de la Gaani, édition 2016 à Nikki ;
üla participation du président de la République à la cérémonie d’investiture du Président du Burkina Faso Rock Christian Kaboré, le 29 décembre 2015 ;
ü la participation d’une délégation béninoise à des travaux en vue de la mise en œuvre de l’accord relatif à la dissolution de l’Ocbn  et la mise en concession de la liaison ferroviaire Bénin-Niger entre les Etats du Bénin, du Niger et le Groupe Bolloré, du 18 au 22 décembre 2015 à Niamey.
Enfin les nominations suivantes ont été prononcées :
A la présidence de la République, sur proposition du président de la République :
1. Conseiller technique à l’Agriculture : Monsieur Taïo Amadou ;
2. Conseiller technique à la gouvernance locale : Monsieur Détongnon Laurent Gnacadja ;
Au Ministère de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle, de la reconversion et de l’insertion des jeunes, sur proposition du ministre :
Directeur de cabinet : Monsieur Soulé Alagbé.
Fait à Cotonou, le 20 décembre  2015
 Le Secrétaire général du gouvernement,
 Alassani Tigri