Spread the love

koupaki rncPascal Irénéé Koupaki et les militants du Rassemblement nouvelle conscience (Rnc) rejoignent le Bloc progressiste. Ils l’ont fait savoir à l’issue du Conseil national tenu samedi 15 septembre 2018, à l’hôtel Azalaï à Cotonou.

Après le vote à l’Assemblée nationale du Code électoral et de la Charte des partis politiques,  Pascal Irénéé Koupaki et Rnc ne se sont pas fait prier pour décider de leur nouvelle chute politique. A la faveur de la session extraordinaire qu’ils ont tenue samedi dernier, ils ont manifesté leur volonté d’adhérer au Bloc progressiste appartenant à la majorité présidentielle. A cet effet, les compagnons et compagnonnes de Pik ont instruit leur leader à prendre attache avec les responsables du Bloc progressiste afin que l’adhésion soit actée. Selon Pascal Irénée Koupaki, le choix du Bloc progressiste s’explique parfaitement, car les repères du Rnc s’y trouvent. « Ce choix s’appuie sur l’identité de la Nouvelle conscience », a précisé le leader du Rnc. Il a alors pris l’engagement de prendre contact avec les barons de la nouvelle destination politique du Rnc pour participer ensemble à l’assainissement du paysage politique et détecter les cadres affranchis de la politique. Par la suite, il a exhorté ses militants au courage, à la foi et à l’abnégation. A l’ouverture des assises, Pascal Irénée Koupaki a invité ses compagnons et compagnonnes à n’avoir aucune crainte sur la solidité politique qui s’est construite  autour des valeurs citoyennes et humanistes. Il les a ensuite rassurés de ce qu’est devenu le mouvement. Convaincu que toute action politique fait appel, dans son fondement, à une idéologie, il a fait observer qu’aucune transformation en profondeur ne peut se faire en dehors de l’élaboration d’un rêve courageux,  réaliste et ambitieux. Pour ce faire, ils doivent s’atteler à relever plusieurs défis. Le premier sera la capacité du Rnc à bien négocier le virage inévitable et nécessaire des regroupements politiques qu’imposent la Charte des partis politiques et le Code électoral nouvelle monture. Le second défi des compagnons et compagnonnes sera de travailler à faire grandir l’Ecole de la nouvelle conscience.

 Koukpaki réitère son soutien à Talon

 Placées sous le thème ” le Rnc face aux exigences de la réforme du système partisan”, le Conseil national  a été l’occasion pour le président Koupaki et ses militants de réaffirmer leur soutien sans faille aux réformes courageuses du président Patrice Talon, notamment l’assainissement du système partisan. Ils ont encouragé le Chef de l’Etat à aller plus loin dans les réformes. A l’en croire, le Rnc avait souhaité la réforme du système partisan, il y a trois ans. « Notre rêve est de voir le Bénin devenir une société de confiance afin de mettre un terme à la crise systémique des valeurs dans les écoles et en politique. Tour à tour,  les représentants des forces politiques invitées ont félicité le Rnc pour l’organisation du Conseil national et  exprimé leur satisfaction au regard des valeurs qu’incarne leur leader.

 Odi I. Aïtchédji