Spread the love

parlementAu cours de la plénière d’hier, mardi 28 août 2018, les députés ont adopté à l’unanimité 3 points sur les 12 points inscrits à l’ordre du jour de la 3ème session extraordinaire de l’année 2018.

Les députés ont adopté hier mardi 28 août 2018, le projet de réhabilitation du corridor Cotonou-Niamey. Cette section Béroubouay-Malanville, longue de 169,4 km est d’un montant de 3 milliards 870 millions de francs Cfa. La validation de cet accord autorise le démarrage des travaux qui entrent dans la logique de la densification et de la réhabilitation du réseau routier national afin d’offrir de meilleures conditions aux usagers et permettre par la même occasion. Elle renforce ainsi les relations économiques entre le Bénin et les pays de l’hinterland. Il vient donner un nouveau souffle aux actions du gouvernement Talon. L’accord de financement de ce projet a été signé à Tunis le mardi 03 avril 2018 entre le Bénin et la Banque islamique de développement en marge des Assemblées générales du groupe de la Bid. C’est en marge des Assemblées Générales du Groupe de la Banque Islamique pour le Développement (BID) à Tunis, que cet accord a été signé entre le Bénin et l’institution financière. De même, les députés ont adopté le projet de loi portant autorisation de l’accord de financement, signé à Cotonou le 11 juin 2018 entre la République du Bénin et l’Association internationale de développement (Aid) dans le cadre du projet régional d’amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest (Redisse III) dont le montant s’élève à 15 milliards francs Cfa et du projet de loi portant autorisation de ratification du protocole facultatif à la convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes, adopté à New-York, le 06 octobre 1999.

 Odi I. Aïtchédji