Spread the love
cyr-victorien
Le ministre Cyr Koty et le Dg victorien Kougblénou ont remis les chèques aux sinistrés

81 millions, 12 millions, 3 millions de Fcfa, les prix varient selon les superficies considérées. Des propriétaires terriens du site d’emprise de l’aéroport de Glo Djigbé ont reçu leurs chèques dans la soirée d’hier lundi 19 février 2018. C’était en présence du Ministre des Infrastructures, Cyr Koty, du Directeur de l’Andf et des autorités communales.
Ils ont choisi de recevoir du frais dans le cadre de la procédure de dédommagement et l’Etat n’a pas tardé à satisfaire à leur demande. Les sinistrés du projet de construction de l’aéroport International de Glo-Djigbé ont reçu leur chèque hier. En effet, au lendemain de l’annonce du gouvernement de dédommager les bénéficiaires, ces sinistrés se sont faits enregistrer. Après les formalités, il leur a été demandé de choisir entre le relogement et la compensation en numéraire. Pour ceux ayant opté pour le relogement, un site de 61 hectares est apprêté pour la circonstance. Pour le représentant du Préfet du département de l’Atlantique, le site qui est en train d’être aménagé jouxte l’aéroport qui sera construit. Pour le Directeur de l’Agence nationale du domaine et du Foncier (Andf), Président de la Commission interministérielle en charge de la libération du site Victorien Kougblénou, la phase de dédommagement constitue l’acte 1 du processus. La seconde phase sera judiciaire.  « Elle consistera  à la transmission des procès-verbaux à l’autorité judiciaire. Le Président du Tribunal, à son tour, prendra une ordonnance pour consacrer l’expropriation », a-t-il déclaré. A partir de cet instant, argumente-il, le gouvernement pourra être totalement disposé à démarrer en toute sérénité les travaux. Il a également ajouté que pour le compte du projet, le relogement des villageois sera maintenu. Tout se ficelle donc tout doucement pour la concrétisation de ce projet d’envergure. A tour de rôle, les autorités présentes à la cérémonie sont revenues sur l’intérêt du projet. Pour le représentant du Maire de la commune d’Abomey-Calavi, Victor Adimi, l’aéroport de Glo-Djgbé est une opportunité inédite pour la Commune. « La construction de cet aéroport va illuminer la vie des populations. Ceci attirera beaucoup d’investisseurs et permettra de nombreuses activités connexes », a-t-il fait savoir. L’intervention du Ministre des infrastructures, Cyr Koty, a été une exhortation constante à la solidarité autour de cette œuvre nationale. « C’est un projet qui marquera l’histoire de la commune et du Bénin. C’est une opportunité énorme qu’il faudra saisir. Ensemble, signons le pacte de solidarité pour l’avenir. Ce que nous faisons, c’est pour la postérité et chacun doit être prêt à consentir un minimum de sacrifice », a-t-il fait savoir.

HA