Spread the love

assemblee nationale chantierPlus de 22 milliards de francs à injecter encore dans la construction du nouveau siège de l’assemblée nationale. Ceci sans aucune garantie de la stabilité et la sécurité de l’édifice qui a déjà couté 22 milliards de francs. C’est le point fait ce lundi 7 mai 2018 aux députés par la délégation gouvernementale. À travers une communication les ministres de la justice et du cadre de vie ont fait le point aux parlementaires du niveau des travaux ainsi que les dysfonctionnements constatés. Des échecs imputables au maitre d’ouvrage et autres corps de contrôles selon le point du ministre du cadre de vie José Didier Tonato. Les députés penchent pour la plupart pour l’abandon du site  de l’assemblée national en débat. Un nouveau site pour la reprise des travaux c’est leur proposition avec des poursuites à l’encontre des responsables de l’échec de la construction du siège de l’assemblée nationale.

Marcus Koudjènoumè