Spread the love
FcbeLes choses se précisent de plus en plus. La vague des dissidents Fcbe se préparent à organiser ce qu’ils appellent le vrai conseil Fcbe. Ces assises se tiendront en janvier et déboucheront sur le choix d’un candidat.
Les mécontents Fcbe se préparent à prendre leur revanche sur le chef de l’Etat.   Les ouvriers dits de la première heure, déclassés et pratiquement écartés par la machine Lionel Zinsou se regroupent pour choisir un candidat. Selon les informations, il s’agit d’une vraie machine en construction. A bord, tous les déçus Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Les sources rapportent que ce conseil sera le plus représentatif des Fcbe car il regroupera tous les leaders Fcbe ayant contribué à la victoire de Yayi Boni en 2006 et 2011. Ces ouvriers de premières heures écartés par ceux de la 25eme  heure et récemment par le candidat de Yayi Boni, Lionel Zinsou se sont visiblement décidés à marquer le coup à leur ancien leader et à la vague émergente. ça gronde et la machine Zinsou risque de prendre de l’eau. Une chose est sûre, les noms qui se susurrent ne sont pas des poids plumes. Ce qu’on sait, c’est que Yayi et ses Fcbe jeunes ont fait tellement de victimes que si tous ceux-ci devraient se retrouver dans cette machine qui s’annonce, les chances de Zinsou risquent d’être fortement compromises. Si l’on doit se mettre à énumérer les leaders politiques Fcbe mécontents, on n’en finira pas. Au nombre des plus en vue on a déjà Jean Michel Abimbola, Bio Sawé, Karim Chabi Sika, Alaxandre Hountondji, Marcel de Souza, Grégoire Laourou, même Robert Dossou et la liste est longue. Au nombre de ceux qui ont été patients et on a saccagé l’intelligence à travers le choix de Zinsou, il y a en premier plan François Abiola, Nassirou Bako Arifari Issa Azizou et bien d’autres. Ils subissent avec peine la nouvelle donne et se demandent s’il ne faudrait pas définitivement claquer la porte. De toute façon, les acteurs à l’avant-garde de l’organisation de ce conseil semblent très décidés à rallier tous les acteurs à la cause, mais est-ce que la tache leur sera facile?
 Yayi brandira la peur
 Réussir ce coup politique sera un exploit, mais le parcours sera jonché de ronces. Yayi Boni n’acceptera jamais que ces dissidents Fcbe organisent une telle manifestation. Avec 10 ans de gouvernance, il y a des signes qui ne trompent plus sur ce Chef. On connait suffisamment l’homme et on sait qu’il n‘aime pas être contrarié. Cette entreprise risque d’être tuée dans l’œuf si les commanditaires n’y prennent pas garde. Le Chef a le recours facile à l’intimidation et n’hésitera pas cette fois-ci à en faire usage à suffisance. Yayi Boni n’acceptera jamais la tenue d’une telle rencontre et on sait les leviers sur lesquels il pourra agir. Ce sera sans doute le dernier sale boulot du turbo de Tchaourou avant son départ. Les acteurs de premier plan de cette messe devront aller à l’école du téméraire Candide Azannai car la partie ne sera pas du tout simple connaissant l’homme.
 Fcbe, l’autre monstre à deux têtes?
 Les Forces cauris pour un Bénin émergent est sur le chemin d’être l’autre monstre à deux têtes. A l’allure où vont les choses, on est plus que sûr d’avoir deux candidats déclarés au sein de la même alliance. Le premier Lionel Zinsou aura donc en face un autre que désigneront sous peu les dissidents. Qui parmi eux aura le privilège de porter cette charge ? Il faudra attendre les premières semaines de la nouvelle année pour le savoir.
AT