Spread the love
tonato-lehady
Léhady Soglo et Didier Tonato clarifient leurs positions

La polémique a enflé évoquant une opposition de Léhady Soglo à la signature de la convention cadre entre le gouvernement et la municipalité de Cotonou et que l’Exécutif serait d’avis avec cette dernière pour sa modification. Suite à ces flots de déclarations diverses, Léhady Soglo par le secrétaire général de la mairie, Raoul Faladé, a démenti. Le gouvernement de son côté a rejeté toute possibilité de modification de la convention initiale au profit de la Mairie. Trêve de polémique.

La municipalité de Cotonou a-t-elle fait des observations au gouvernement au sujet de la convention entre l’Etat et elle ? La réponse du secrétaire général de la municipalité de Cotonou renseigne à suffisance. Au cours de son intervention sur une radio privée de la place, Silvérius Raoul Faladé a déclaré que le maire Léhady Soglo a dans le cadre du processus de réalisation de l’accord-cadre fait un certain nombre d’observations au gouvernement. Lesdites observations affirme-t-il étaient formulées sous la forme d’inquiétude par rapport à certains aspects du projet. Il s’agit entre autres, des formes de contrat proposé par le gouvernement (partenariat public-privé), le type de plan de financement envisagé dans le cadre du projet, etc. L’autorité affirme-t-il a également proposé au nombre de ses observations qu’il soit clairement signifié dans la convention qu’après leurs réalisations, les infrastructures seront transférées sans condition aux communes. Autant de points soulevés par la municipalité de Cotonou. C’est sans doute cette stratégie adopté par le maire de Cotonou qui parait floue et suscite des interrogations. La sortie, vendredi 12 mai 2017, du collectif des 31 conseillers de la ville a traduit le profond désaccord qui existe au sein du conseil municipal au sujet de la convention. Les 31 conseillers se déclarent entièrement favorable à l’accord et fustigent les réserves observées par Léhady Soglo.

Que dit le gouvernement ?

Le communiqué du Ministre du cadre de vie ne renseigne pas vraiment sur ces observations de la mairie mais reste tout aussi clair dans le fond. La mouture de la convention cadre mise à la signature des communes depuis le vendredi 12 mai 2017 reste la même pour toutes les 5. « La mouture de la convention cadre qui est mise à la signature des communes depuis le vendredi 12 mai 2017 est la version finale et consensuelle qui est issue des 3 jours de concertation (10, 11 et 12 mai) avec l’ensemble des 5 Communes. Le Gouvernement ne signera pas une autre mouture de convention cadre que cette version ». Trêve de polémique donc, la convention ne sera pas modifiée au profit des observations de Léhady. Le  maire de Cotonou a accepté la proposition du gouvernement. Le secrétaire général de la municipalité a réaffirmé sa volonté à collaborer étroitement à la réussite de ce projet novateur.

AT