Spread the love

CENA-BENIN-777x437Plusieurs agents de la Commission électorale nationale autonome Cena et un Commissaire de cette institution sont poursuivis par le Procureur de la République près du Tribunal de Porto-Novo. La corruption et complicité de détournement de deniers publics sont les faits reprochés aux mis en cause qui seront fixés sur leur sort le 18 octobre prochain.

Un montant de 5 millions de francs Cfa aurait été détourné au Centre National de production des manuels scolaires Cnpms qui a gagné auprès de la CENA environ seize millions de francs CFA pour l’exécution de travaux d’impression des procès-verbaux de compilation de résultats. Des faits qui remontent aux élections présidentielles de 2016.  Interpellé, le directeur du Cnpms qui est actuellement sous mandat de dépôt a reconnu les faits. Il déclare avoir remis les cinq millions aux au feu Moïse Bossou, et au coordonnateur au budget Fassinou par l’intermédiaire d’un des agents de l’institution en la personne de Georges Ochéré. Cette situation de malversations financières au du Centre national de production de manuels scolaires (Cnpms) a retenu l’attention du Conseil des ministres de ce mercredi en date du 29 août. Le ministre de la Justice a été instruit que les responsabilités soient situées.

Marcus Koudjènoumè