Spread the love

40758175_225514544976171_7163020729691144192_nLe nouveau procureur général près de la Cour d’appel de Cotonou, Pierre Ahiffon a été installé dans ses nouvelles fonctions. Aussitôt installé, il a levé un coin de voile sur ses priorités. La cérémonie présidée par Hubert Arsène Dadjo s’est déroulée, mardi 04 septembre 2018, à Cotonou.

C’est au cours d’une cérémonie solennelle qui a connu la présence de plusieurs invités de marque que le nouveau procureur général près la Cour d’appel de Cotonou, Pierre Ahiffon a été installé dans ses nouvelles fonctions. Selon Hubert Arsène Dadjo, président de la Cour d’appel de Cotonou, le nouveau patron de la Cour d’appel de Cotonou n’est pas un novice à ce poste, parce qu’il occupait avant sa nomination le même poste à la Cour d’appel d’Abomey. Dans son adresse, Pierre Ahiffon entend faire de la lutte contre les crimes de sang, l’une ses priorités. Ainsi, les tribunaux d’instance ou les Cours d’appel des juridictions de droit commun dessaisis des répressions économiques à présent que la Criet est installée, vont se concentrer principalement sur les crimes de sang. Par ailleurs, la lutte contre ce phénomène requiert des techniques que le magistrat entend définir avec ses pour relever ce défi. « Il ne sera plus question de priver les gens de liberté en matière de crime de sang sur des compilations de témoignages», a-t-il précisé.

Léonce Adjévi