Spread the love
Batoko2
Ousmane Batoko a échangé avec plusieurs autorités

Différentes personnalités ont été reçues jeudi 6 juin 2018 par le président de la Cour suprême Ousmane Batoko. La consolidation des relations bilatérales, des conseils et approches de solutions ont caractérisé les échanges entre le président de la Cour suprême et ses hôtes.

Alowe Leo Kabah, ambassadeur de la République du Ghana près le Bénin était le premier à être reçu par le président Ousmane Batoko. Cette visite vient renforcer les relations, entre le Ghana et le Bénin. Après la présentation de ses lettres de créance au chef de l’Etat, le nouvel ambassadeur du Ghana près le Bénin a jugé utile, se présenter à Ousmane Batoko, président de la Cour suprême, pour recueillir ses conseils. Au cours des échanges, ce dernier a promis rendre les relations entre les deux pays plus fructueuses. « Le Bénin et le Ghana sont deux pays frères ; même les barrières qui relèvent de la balkanisation ne sont pas capables de nous séparer. Nous avons les mêmes racines culturelles et historiques. Nous avons un bon nombre de citoyens au Bénin et vice versa. Autant de raisons qui poussent les deux nations à consolider encore plus leurs relations », a-t-il dit. Il faut rappeler que le Ghana est l’un des tout premiers pays à avoir installé son ambassade au Bénin juste après les Indépendances en 1962. A la suite du diplomate ghanéen, une délégation des stagiaires de la 18ème promotion de l’Ecole normale supérieure (Ens) a été reçue en audience. Selon Martin Boco-Kpèvi, porte-parole de la délégation, leur promotion a du mal à s’inscrire pour suivre les cours à l’Ens. Ils sont au total 203 étudiants, toutes filières confondues à se retrouver dans ce cas. Toujours d’après Bocco-Kpèvi, ils ont été recalés parce qu’ils n’ont pas déposé à temps leurs dossiers. Ils n’ont pas reçu l’information relative au délai de dépôt publié par l’administration de l’Ecole. Leur hôte leur a prêté une écoute attentive et a promis poser des actes en leur faveur. Enfin, Solange Odjo Ahlonsou, présidente de l’Ong « Ma contribution citoyenne » (Mcc), a été reçue par Ousmane Batoko. Elle a fait connaître son Ong au président de la Cour suprême. Il s’agit d’une Ong qui a pour ambition de promouvoir les droits des enfants et de militer pour l’épanouissement socio éducatif de l’enfant et de la femme. L’Ong donne chaque année des cadeaux aux meilleurs lauréats des différents examens. « Mon déplacement s’inscrit dans le but de prendre conseil auprès du président de la Cour suprême, mais grande a été ma joie de constater que ce dernier a apprécié nos actions qui sont à la 12èmeédition cette année »,  a-t-elle déclaré.

 Wadjoud Alokpo

(Br. Ouémé-Plateau)