Spread the love

Ousmane BatokoLe président de la Cour suprême a reçu en audience hier jeudi 2 août 2018, plusieurs personnalités. La première délégation à franchir le seuil du cabinet du président Ousmane Batoko est celle des Organisations de la Société Civile (Osc), membres de la plateforme électorale des Osc du Bénin. Conduite par sa présidente, Fatoumata Batoko Zossou, la délégation a fait part au président, de certaines appréhensions au sujet du code électoral. Au cours de son intervention, Fatoumata Batoko Zossou a exprimé la surprise des Osc d’apprendre l’introduction à leur insu, après qu’ils ont été impliqués, de certaines dispositions dans le code électoral. Les membres de la délégation ont sollicité du Président une implication réelle pour que le code qui sera adopté soit un code inclusif et non exclusif. Devant la presse, le porte-parole de la délégation a fait savoir que c’est leur rôle d’éveiller les consciences sur les probables conflits. A la suite des Osc, le président Ousmane Batoko a reçu les membres du Conseil national du dialogue social (Cnds). Une délégation tripartite, composée de Guillaume Attigbé, président du Cnds, représentant le gouvernement, de Kouessionon Christophe, Sg/Csub, représentant le syndicat et de Moutiatou Toukourou, représentant le patronat. A la sortie de l’audience, le président du Cnds a exprimé le sens de son déplacement qui vise essentiellement à recueillir de précieux conseils auprès du président au regard des expériences qu’il a capitalisées. Composée de 31 membres, l’organisation œuvre pour la paix sociale, et la prévention des conflits au travail. Selon le président Attigbé, le Cnds est actuellement en session, pour réfléchir sur les dispositions à prendre pour une rentrée des classes apaisée. Satisfaits de leur visite, ils sont repartis en  remettant au président Batoko, quelques recueils de textes de lois. La présidente de la Haute Cour de Justice et le Colonel Moro ont fermé la marche des audiences à la Cour suprême ce jeudi.

 MA