Spread the love

eric-houndete1Le crash de l’hélicoptère du premier ministre Lionel Zinsou survenu le samedi 26 décembre dernier au stade omnisports de Djougou, alors que ce dernier se rendait aux manifestations de la Gaani a fait plus de peur que de mal. Au lendemain de ce drame, le vice président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété a tenu à témoigner son soutien à Lionel Zinsou et à sa suite. (Lire ci-dessous son message).

 Chers compatriotes, bonsoir

J’ai appris, avec émoi, qu’un hélicoptère ayant à son bord notre premier ministre et autres personnes, a connu un atterrissage dommageable à Djougou dans l’après-midi d’hier, samedi.

Je tiens à témoigner à monsieur Lionel Zinsou et à toutes les autres personnes qui étaient à bord de cet appareil au moment de la survenance de ce drame mon sentiment de grand soulagement de savoir que cet événement somme toute malheureux a causé plus de peur que de mal.

Je profite de l’occasion pour saluer le sens de la maturité dont font preuve nos compatriotes, pendant ces moments de fêtes de fin d’année, et je nous invite à toujours plus de vigilance par ces temps de congestion de la circulation, quels que soient nos moyens de déplacement.

Notre pays a besoin de ses enfants en bonne santé pour son développement. Et en toutes circonstances, ce qui nous unit, le Bénin, doit être plus fort que tout ce qui pourrait nous diviser. Croyons en nous. Ayons foi en l’avenir.

Éric Houndété