Spread the love
deputes
Les députés ont donné leur quitus au gouvernement

La plénière du vendredi 13 avril 2018 a permis aux députés de la 7ème législature d’autoriser la ratification dénommée Accord cadre, portant création de l’Alliance solaire internationale (Asi), en présence du ministre de l’Energie Jean-Claude Houssou. Les députés ont posé plusieurs questions aux cadres du Ministère de l’énergie, aux cours des travaux en commission. Voici la substance de leurs échanges.

Quelle est l’implication du Bénin dans le « Scaling Solar » qui est un groupe de la Banque Mondiale et pour lequel quatre (04) pays ont déjà souscrit et qui offre plusieurs avantages ?

 L’initiative « Scaling Solar » rassemble une série de services de la Banque mondiale dans le cadre d’un engagement unique visant à créer des marchés viables pour l’énergie solaire dans chaque pays client. A ce titre, le programme « guichet unique » vise à rendre opérationnels les projets solaires connectés au réseau et financés par le secteur privé dans un délai de deux ans et à des tarifs compétitifs. Lorsqu’il sera mis en œuvre dans plusieurs pays, le programme créera un nouveau marché régional pour l’investissement dans l’énergie solaire. Le Bénin ne s’est pas encore engagé dans le programme « Scaling Solar ». Cependant, il compte y adhérer et une démarche sera menée dans ce sens, dans le cadre de la mise en œuvre des différents projets solaires devant permettre d’atteindre les 100 Mw du Programme d’actions du gouvernement (Pag).

 Quel est le niveau d’avancement du dossier sur l’élaboration de la loi sur les énergies renouvelables ?

Réponses 

Un avant-projet de loi sur les énergies renouvelables connectées au réseau a été soumis au Ministère de l’Energie par le Consultant recruté par la Giz et le Centre des énergies renouvelables  et de l’efficacité énergétique de la Cedeao (Cereec), dans le cadre de leur appui au Ministère de l’énergie. Il a été examiné et amendé au cours d’un atelier le 15 novembre 2017 avec la participation des représentants du réseau des Parlementaires pour le climat et le développement durable. Un processus d’accompagnement est en cours de négociation avec Cereec et la Giz pour la finalisation du projet de loi à soumettre au Parlement, après présentation au Conseil des ministres.

 Comment l’électrification hors-réseau est-il géré actuellement dans notre pays ?

 Le Bénin a connu plusieurs projets d’électrification hors-réseau sans qu’il n’existe de cadres politique et règlementaire. Pour corriger cet état de chose le Programme Mca Bénin II a pris en compte le Projet « Accès à l’électricité hors-réseau »  qui contribuera à accroître l’accès à l’électricité de la population et ce, par la mise en place d’une Facilité de financement de projets énergétiques hors-réseau, couplée à la réforme des politiques et le renforcement institutionnel, afin d’appuyer l’ensemble du secteur de la production d’électricité hors-réseau au Bénin.

 Quelle structure va gérer les mini-réseaux construits dans notre pays ? Comment se fera la gestion ? Quel en sera le coût ?

 Les mini-réseaux installés seront gérés par des privés. A cet effet, un processus d’appel d’offres est en cours afin de sélectionner les privés qui vont prendre en charge la gestion de ces infrastructures. Il existe actuellement au Bénin 83 mini-centrales solaires dont les capacités varient entre 20 et 40 Kw.

 Comment évolue le secteur des pompes solaires dans notre pays ?

 Le Bénin ne dispose pas encore de programme sur le pompage solaire. Cependant, la Giz, dans le cadre du programme EnDev a lancé une initiative sur les pompes solaires.

Dans le cadre de l’élaboration de la feuille de route du Bénin sur l’énergie solaire pour l’Alliance solaire internationale (Asi), un volet sera consacré au pompage solaire pour divers usages (eau potable, agriculture, etc.). L’Asi a identifié dans le cadre de la mise à l’échelle des applications solaires à usage agricole pour le programme Isa-1  un besoin de 11. 250 pompes solaires pour le Bénin.