Spread the love
luc-atrokpo2Le maire de Bohicon, Luc Atrokpo (photo), vole au secours de 20 jeunes diplômés de Bohicon. En vue de les rendre aptes à l’auto-emploi, Luc Atrokpo a mis à leur disposition un centre de formation en entrepreneuriat agricole à Saclo. Ceci, pour relever le défi de l’autosuffisance alimentaire dans la ville carrefour.
Ouf de soulagement pour les jeunes diplômés de Bohicon. Ils peuvent dé-sormais compter sur la bonne volonté du maire de la localité, Luc Atrokpo. En vue de leur insertion dans la vie active, il a doté Saclo d’un centre de formation en entrepreneuriat agricole. Ainsi, de jeunes diplômés en agronomie bénéficient d’un vaste projet de maraichage et de production animale. En compagnie de ses partenaires et de son  premier adjoint Sanni Mama, le maire Luc Atrokpo est allé le 1er  avril 2017 sur ce site agricole en vue de doper le moral des jeunes. Le projet d’installation des jeunes agronomes a été possible grâce à l’appui financier de Zoersel (Belgique), de la Case (France) et d’Aiglemont (France). Cette initiative vise à promouvoir l’emploi des jeunes dans la commune de Bohicon. «Le constat fait, c’est que, comme les jeunes diplômés sont sans emploi, ils vont tuer leur temps dans les cybers. Il est urgent de les sauver de cette situation», a précisé Luc Atrokpo. «Chers jeunes, ce projet, c’est le vôtre et vous devez vous en approprier pour votre avenir. L’objectif, c’est de réduire le taux de chômage à Bohicon», a-t-il ajouté, réaffirmant sa volonté de démultiplier cette riche expérience dans les 10 arrondissements de la ville.
 Des partenaires satisfaits
 En attendant le démarrage de l’élevage du lapin, de la poule et autres espèces animales, les planches de légumes, tomates, gros piments, carottes et choux  en gestation, sont visibles sur le terrain. Constatant ces réalisations, avec la construction d’un bâtiment, le président de la Communauté d’agglomération Seine-Eure (Case), Bernard Leroy, n’a pas hésité à manifester sa joie. «Nous sommes heureux de cette riche expérience. A vrai dire, des choses magnifiques sont faites sur ce domaine sous la direction du maire Luc Atrokpo et son conseil communal. Sans mentir, nous sommes pressés de revenir déguster ces légumes», s’est-il réjoui. Le représentant des bénéficiaires, Gildas Tchokponhoué, tout en remerciant ses bienfaiteurs, a promis de ne pas les décevoir. Pour sa part, le vice-président du comité de pilotage, Emmanuel Adjahuisso, a sollicité le soutien des partenaires pour la dotation du centre des engins agricoles et des machines de transformation des produits.
 O. I. A.
(Coll)