Spread the love
serge trinite soglo
Serge Trinité Soglo n’est pas encore au bout de ses peines

A l’issue de la rencontre entre le Comité national olympique et sportif béninois (Cnsob) et les parties impliquées dans la crise à la Fédération béninoise de tennis de table après l’élection controversée de Serge Trinité Soglo, on retient que le congrès électif du 17 février est invalidé. Ladite réunion organisée le 17 mai 2018 et dirigée par le président du Cnosb, Julien Minavoa, est revenue sur les irrégularités qui ont donc émaillé cette dernière Assemblée générale élective. Ainsi, les élections seront reprises et avant la convocation du corps électoral, les présidents de clubs sont invités à envoyer la liste de leurs délégués au Cnosb pour lui permettre de constituer le corps électoral et d’en faire publication pour la réorganisation de l’Assemblée générale élective. Pour leur part, les clubs à l’origine de la crise (Promo 2000 et Ortb Tennis de table club) doivent impérativement s’entendre pour résoudre les problèmes internes afin de désigner leurs délégués. Ce n’est qu’après ce préliminaire que le Cnosb organisera les élections. Le Comité exécutif qui sera mis en place, aura pour mission d’organiser le renouvellement de l’organe dirigeant des associations. La date du congrès électif sera bientôt fixée par le Cnosb.

 Corneille Gohonou