Spread the love
Mathias Djigla
Le maire d’Allada, Mathias Djigla perd son fauteuil

Mathias Djigla n’est plus le maire de la Commune d’Allada. Accusé de mauvaise gestion, Mathias Djigla  a subi dans la matinée du mercredi 31 août 2016 le retrait de confiance de ses conseillers.

Le décès de Felix Kpossi, chef d’arrondissement d’Avakpa, Commune d’Allada, n’a pas baissé l’ardeur des conseillers qui envisageaient la destitution du maire Mathias Djigla. Les désormais 12 signataires de la lettre de destitution entendent aller jusqu’au bout pour obtenir gain de cause. En effet, dans la matinée du  mercredi 31 août 2016, Michel Acclehinto, Calixte Yanguênon, Léon Aguonon et l’ensemble des Conseillers en désaccord avec le maire lui ont retiré leur confiance après plus de 12 mois de gestion à la tête de la Commune d’Allada. Cette destitution intervient après de nombreuses manœuvres orchestrées par Michel Acclehinto et les siens. Mécontents, Mathias Djigla et les six autres conseillers n’entendent pas baiser le bras et promettent saisir la Cour suprême parce que, disent-ils le préfet de l’Atlantique Jean Claude Codjia, aurait fait obstruction à la loi. Ils estiment que le décret 2007-376 du 23 juillet 2007 fixant les modalités de gestion du maire n’a pas été respecté dans toutes ses formes. La destitution du maire d’Allada ouvre la voie à un long épisode de destitution des maires au Bénin. Rappelons que les maires de Djidja, de Zakpota, de Savalou et de Parakou sont également sur des chaises éjectables.

J.T