Spread the love
La situation se complirbque davantage pour le président déchu de la Renaissance du Bénin (Rb) Léhady Soglo. Après avoir pris ses distances vis-à-vis de l’ancienne équipe du Bureau, la Première-vice présidente du parti, Sikiratou Aguèmon a participé à une réunion hier lundi 5 juin 2017 au domicile du président par intérim, Abraham Zinzindohoué. Une manière pour elle d’apporter son soutien aux « réformistes ». 
Les « réformsites » à la Renaissance du Bénin (Rb) reçoivent un soutien de taille dans leur combat. L’ancienne Doyenne de la Faculté de droit et de science politique (Fadesp) de l’Université d’Abomey-Calavi et surtout Première-vice-présidente du bureau politique actuel du parti a rejoint les rangs après des années d’absence. Hier au cours d’une réunion qui s’est tenue au domicile du président du comité d’organisation du congrès, Abraham Zinzindohoué, Sikiratou Aguèmon a légitimement pris part aux travaux aux côtés du président par intérim Georges Bada, et des autres leaders du part à savoir Luc Atrokpo, Blaise Ahanhanzo-Glèlè et Boniface Yèhouétomè. A cette occasion, elle a apporté son soutien aux « réformistes » qui préparent activement le congrès du parti annoncé pour les 23, 24 et 25 juin 2017. Membre fondatrice et personnalité influente du parti, Sikiratou Aguèmon s’était retirée car désapprouvant la gestion qui était faite de la Rb. Maintenant que la majorité des membres du bureau politique a pris l’initiative de réformer le partie a sollicité son expertise, elle a répondu favorablement à l’appel des « réformistes » pour la rénovation et le rayonnement du parti.
AT