Spread the love
emmanuel-golou2
Emmanuel Golou dans une position inconfortable

Le congrès extraordinaire du désormais ex-président du Parti social démocrate (Psd) Emmanuel Golou prévu se tenir les 30 juin et 1er  juillet 2017 est interdit. C’est l’une des décisions prises hier, jeudi 29 juin 2017 à Cotonou par le nouveau Bureau exécutif national dirigé par Clément Ebo. Aussi, par exploit d’huissier, l’ordonnance du tribunal de première instance de Cotonou, interdissant  ce congrès a été notifiée à l’intéressé. Lire le communiqué de presse sanctionnant la rencontre.

 Communiqué de presse
Le Bureau national du Parti social démocrate s’est réuni le 29 juin 2017 à Cotonou
Analysant la situation au sein du Parti, il s’est félicité de la tenue victorieuse, le 26 juin à Cotonou, du Conseil national dont les décisions ont soulevé l’enthousiasme des militants sur toute l’étendue du territoire. Les nombreuses annonces de retour de cadres du Parti confirment la justesse des analyses du conseil national et l’attente des mesures qui ont été prises.
Conformément aux dispositions des statuts, le Bureau exécutif national a adopté ses règles complémentaires de fonctionnement.
Dans le cadre de la mise en œuvre urgente des recommandations du Conseil national, le Bureau exécutif national a décidé :
1-La popularisation des décisions du Conseil national;
2-L’interdiction formelle du congrès extraordinaire pirate prévu pour se tenir à Cotonou les 30 juin et 1er juillet 2017. Ses organisateurs seront tenus responsables des déconvenues qui pourraient en découler
3-L’organisation d’un congrès extraordinaire inclusif, pacifique et consensuel les 28 et 29juillet 2017.
Le Bureau exécutif national invite toutes les militantes et militants à garder leur calme et à continuer de soutenir les efforts des instances centrales légitimes du Parti.
Fait à Cotonou le 29juin 2017
 
Le Président
 Clément Houinou Ebo