Spread the love

logo_uslLe Parti politique de l’Union sociale libérale (Usl) de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon connaît depuis quelques temps, des heures chaudes. La semaine écoulée a été très éprouvante pour elle. La figure politique emblématique, la plus influente de la 17ème circonscription électorale, le député Basile Ahossi a déposé sa démission. Il a quitté définitivement ce creuset politique de Sébastien Ajavon. De sources concordantes, le divorce entre les deux hommes serait intervenu  suite à un traitement que le député Ahossi a qualifié de mépris à son égard de la part d’Ajavon. Ce dernier aurait réprimandé le député pour avoir participé à une réunion politique initiée par le parti Force Cauri pour un Bénin émergent de l’ancien président Yayi Boni. Or  le torchon brûle entre le président Yayi Boni et Ajavon depuis leur accrochage sur les pourparlers relatifs au projet de liste commune de l’opposition. A tous cela s’ajoutent les manœuvres politiques qu’il subit au quotidien dans ce parti. Des situations conflictuelles qui auraient  poussé  l’honorable Ahossi à claquer la porte du parti. Les mêmes sources d’informations renseignent qu’André Dassoundo a quitté la barque de l’Usl pour  presque  les mêmes raisons. Certains proches du richissime homme d’affaires informent qu’il a abandonné le parti Usl en raison des  mauvais actes et propos que ce dernier a eu envers lui. De ces faits, on tente de crédibiliser la version du député Azannaï sur l’arrogance et la prépondérance de l’argent en vigueur au sein de l’Usl. A en croire certaines indiscrétions, le parti Fcbe serait la prochaine destination politique du député Ahossi.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)