Spread the love
djenontinSur l’émission «Zone franche», dimanche 08 octobre 2017, le député Valentin Djènontin a, de  nouveau,  tenté de polluer l’opinion. Car, malgré les efforts, et actes posés par le gouvernement pour le mieux-être du peuple, le député Fcbe a peint en noir la gouvernance Talon.
Dans son rôle d’opposant au régime du Nouveau départ, Valentin Djènontin, député Fcbe, a encore porté des jugements de valeur sur les actions du pouvoir en place. Les concours de recrutement au profit de l’administration publique organisés par le gouvernement du Nouveau départ, le Programme d’actions du gouvernement, les démêlés de Issa Salifou avec la Sbee, le redressement fiscal à Sébastien Ajavon, le vent de destitution des maires qui souffle sur le Bénin, le limogeage des responsables syndicaux et la libération des domaines publics sont entre autres morceaux choisis par l’invité pour jeter de l’opprobre sur le président Patrice Talon. Ainsi, son objectif à travers sa dernière sortie médiatique est de faire croire à l’opinion que les choix du président Talon ne sont pas toujours en phase avec les textes de la République. Et pourtant, de nombreuses initiatives prises par l’actuel régime, notamment la construction de la 1ère  Centrale thermique du Bénin, les actions entreprises dans le cadre de la réduction du chômage,  laissent présager d’un avenir meilleur pour le développement du Bénin. Des actions de Talon qui font tâche d’huile et qui séduisent même les opposants les plus farouches au régime. On ne peut pas vouloir accompagner quelqu’un en balayant du revers de la main tout ce qu’il entreprend. C’est de la méchanceté gratuite. Valentin Djènontin doit savoir raison garder. Même son mentor est conscient de la qualité du Programme d’actions du gouvernement. Au lieu de s’illustrer dans des récriminations sous prétexte que c’est sa façon à lui de soutenir le pouvoir, il ferait mieux de se rallier officiellement au Nouveau départ.
 
Odi I. Aïtchédji