Spread the love

Oswald AkpaliLe mouvement « Talon doit réussir » (Tdr) condamne la naissance des initiatives tous azimuts pour discréditer la gouvernance du président Patrice Talon. C’était à l’occasion d’une conférence de presse, vendredi 5 octobre 2018 à Cotonou. L’organisation a invité les jeunes à ne pas servir de chair à canon pour les hommes politiques en manque d’inspiration en prenant l’exemple de « Korogoné ». Selon le Coordonnateur national du mouvement, Oswald Akpali, le président Talon ne mérite pas ces critiques, car il a eu le courage d’engager des réformes qui se révèlent bénéfiques pour le mieux-être des populations. En faisant cas de la condamnation du meneur de l’initiation de « Nikki », il a dénoncé l’instrumentalisation des jeunes à des fins ignobles. A en l’croire, les démarches effectuées par les leaders du mouvement Tdr pour implorer la clémence de la Cour sont restées vaines, vu que l’intéressé n’était pas conscient de la gravité des faits qui lui sont reprochés. Quant à la « Lettre à la République » de l’ancien président Yayi Boni, contrairement à la vague d’indignation, contre la correspondance, le Coordonnateur a estimé que c’est un aveu d’échec. A son avis, le président d’honneur des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) ne veut pas que son successeur réussisse là où il a échoué. De ce fait, il a dit comprendre le fait que les lauréats déclarés admis aux concours frauduleux annulés n’applaudissent pas les réformes engagées sous le régime du chantre du Nouveau départ. Il a invité la jeunesse béninoise à ne pas se tromper de combat car : « Notre lutte aujourd’hui devrait être celle de l’emploi ».

 Donald Kévin Gayet

(Stag)