Spread the love

 On vous l’avait bien dit, vous êtes parfois trop durs avec le docteur de TCHAOUROU, notre YINWE national. Le monsieur, sentant l’inévitable mort prochaine de son FCBE, est en train de convoquer le ban et l’arrière ban du système pour des obsèques dignes du futur de cujus, qui a quand même été une grande force politique de ce pays et, vous trouvez qu’il est en train de faire la politique !

N’a-t-il donc pas le droit d’organiser les funérailles en tant qu’ainé, dirigeant et administrateur de la famille ? C’est juste ce qu’il est en train de faire. Il rappelle les enfants, ses frères et sœurs, les petits enfants, les cousins les cousines, les oncles, les tantes, bref les siens qui ont quitté la maison depuis, à cause de ses mauvais comportements d’administrateur de la famille, ceux que lui même a chassés afin de prendre leurs biens, leurs enfants et leurs femmes politiques, ceux qui contestent même son autorité de chef ou d’administrateur délégué de la famille.

Mais tiens, pour en revenir à ceux dont le chef s’est occupé des femmes, quand ils sont partis de la maison avec ou sans… On ne peut pas ne pas penser à mon neveu FAGNON Nicaise, le nouvel édile de DASSA, accusé d’être dans un indécent numéro de MAPUKA, depuis que, envers et contre la volonté de YAYI, il a réussi à se caser ou s’accrocher, aux flancs des Collines avec l’aide de la puissante télécommande… On a vu à la télé qu’il est l’ un des fils prodigues dont le retour à la maison aurait été le plus remarqué. Et les Béninois attendent de voir s’il revient avec sa « femme », ma petite nièce Christine OUINSAVI après que, pour les dernières élections législatives, cette dernière s’est fait baiser par YAYI dans son dos…

Honte à vous tous nièces et neveux vicieux, qui ne pouvez vous empêcher de prendre au premier degré le verbe « baiser « …

Moi, en ivrogne prude, je veux juste rappeler que, sans rien dire à son NICAI, pour les dernières élections législatives, alors qu’ils avaient fait leur liste familiale, la petite Christine est allée déposer son dossier à YAYI, pour être positionnée tête de liste dans la 22ème circonscription électorale, comprenant son KETOU natal… Mais, malheureusement pour elle, mon petit neveu ABIMBOLA de la même maison, ne s’est pas laissé faire, et à ses cris de dénonciation d’adultère politique, le chef de famille YAYI fut obligé de la virer de la tête de liste… Depuis, il paraît qu’elle se fait une nouvelle conscience avec mon neveu PIK !

On verra bien ceux qui répondront à la réunion d’ADJALASSA convoquée par Dah YAYI, afin de savoir si on aura droit à un grandiose enterrement avec agô, ou si les condoléances seront reçues sur le parvis de la Marina…

Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui soient toutes BEHH pour YAYI, il pense que tout son ex-troupeau fait encore MEUHHH dans l’ensemble !

 Ne pleurez pas les enfants… A la prochaine !

                                                                            Votre Oncle AGBAYA