Spread the love
Le maire de Lokossa, Dakpè Sossou
Le maire de Lokossa, Dakpè Sossou

La nouvelle au sujet de la démission du député des Forces démocratique unies (Fdu) est tombée ce week-end. Dakpè Sossou élu maire voudrais faire l’expérience de l’hémicycle plutôt que d’exercer la fonction de maire. Une fonction à laquelle il était déjà habitué étant donné qu’il en a fait l’expérience ces dernières années.

La raison principale évoquée par l’honorable Dakpè Sossou, est la suivante : c’est pour la première fois dans l’histoire de la commune de Lokossa et plus particulièrement de l’ethnie « cotafon », qu’un fils de cette localité accède au poste de député. De ce fait, il porte l’espoir et la voix de toute la nation et surtout de ces électeurs qui ont cru en lui a-t-il martelé. Sa démission de la mairie de Lokossa trouve également sa source dans la règle de l’équilibre : « vu que mon suppléant à l’Assemblée nationale est de la commune de Bopa, si je reste maire, ça fera deux représentants (le président Nago et mon suppléant) de Bopa contre zéro pour Lokossa. Ensemble donc avec l’équipe, nous avions retenu la règle de l’équilibre (1 pour Bopa, 1 pour Lokossa). A la question de savoir pourquoi il a été alors candidat au poste de maire, Dakpè Sossou a répondu qu’il s’est porté candidat en tant que leader parce que les négociations n’étaient pas finalisées pour continuer les discussions au sein de l’équipe. Tout étant finalisé à présent, l’homme s’est retiré pour défendre et veiller aux intérêts supérieurs des béninois et béninoises à l’Assemblée nationale. Rassuré de ce que le prochain maire de Lokossa sera issu de Fdu, son parti, il a remercié tous ceux qui luttent pour le développement et le rayonnement de la démocratie béninoise.

Léonce Adjévi