Spread the love

TALONLa Renaissance du Bénin (Rb) n’a été que l’ombre d’elle-même. Léhady Soglo a mordu la poussière dans les fiefs historiques de la Renaissance du Bénin. Pas la silhouette de son candidat Lionel Zinsou en tête à Cotonou et le Zou, bastions indétrônables de la Renaissance du Bénin depuis des décennies. ‘’Papa et Maman Soglo’’ ont démontré qu’ils restent et demeurent les maîtres à jouer, jusqu’à preuve du contraire. Un vieux assis voit plus loin qu’un jeune debout. La sagesse a largement pris le dessus sur la jeunesse, démontrant avec foi et conviction que la politique n’est pas un jeu d’enfant. A Cotonou, Abomey et même Bohicon, l’empreinte du président d’honneur et de la présidente est visible. On cherche en vain l’ombre de Lionel Zinsou, mais on le retrouve en troisième, même 4ème position derrière Patrice Talon, Sébastien Ajavon et même Pascal Irénée Koupaki. Il ne faut plus douter désormais, l’actuel président de la Renaissance du Bénin, Léhady Soglo, a encore du chemin à faire aux côtés de ses parents. Nicéphore Dieudonné Soglo et Rosine Soglo ont repris leur parti, et à bon droit. Il y a des paris qu’on ne fait pas.

 AT