Spread the love

cyr kotyLe nouvel Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin près La Havane s’appelle Cyr Koty. Au terme du compte rendu du Conseil des ministres du 25 juillet 2018, il est l’homme choisi par le président Patrice Talon pour le représenter près la République de Cuba.

Au titre des décisions prises au cours du Conseil des ministres, tenu ce mercredi 25  juillet 2018,  Cyr Koty est désormais admis au rang d’Ambassadeur. Il vient d’être investi des pleins pouvoirs pour représenter la République du Bénin auprès de celle de Cuba. Cette représentation diplomatique qui a existé par le passé sera ainsi rouverte pour relancer les liens d’amitié et de coopération entre « Cotonou » et La Havane. Cuba est un pays de l’Amérique latine qui, bien étant loin, est très proche du Bénin du fait de l’histoire. Un pays qui a engagé des réformes économiques et politiques depuis peu. Toute chose qui justifie ce réchauffement diplomatique entre les deux pays. Ainsi s’ouvrent de nouvelles perspectives sur le plan diplomatique pour les deux gouvernements. Et pour y arriver, le président Patrice Talon a choisi Cyr Koty pour traduire dans les faits sa vision en cette matière. Cette nomination confirme le fait que seul le chef de l’État peut savoir comment déployer les compétences qui gravitent autour de lui dans l’accomplissement diligent de son programme d’action. Surtout lorsqu’il est, mieux que par le passé, celui qui engagea le Bénin dans une série de réformes profondes pour changer positivement et qualitativement l’image du Bénin dans le concert des nations modernes. Une promotion qui vient taire donc les commentaires et supputations nées du dernier réajustement ministériel. Cyr Koty, investi de cette nouvelle charge, apparaît raisonnablement comme faisant partie des hommes de confiance dans le premier cercle autour du président Patrice Talon.

 Abdourhamane Touré

Qui est Cyr Koty ?

 Ingénieur en génie du raffinage et pétrochimie, Cyr Koty est né à Sagon (département du Zou) en 1952. De janvier 2010 à août 2012, il fut chargé de l’Énergie à la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) à Ouagadougou, après avoir occupé le poste de Directeur général de l’énergie au ministère des Mines et de l’Énergie du Bénin. Il joua un rôle de premier plan aux côtés du président Mathieu Kérékou en tant que conseiller technique à l’énergie puis directeur général de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop-Sa).

Après avoir joué un rôle essentiel dans la machine de campagne du candidat Patrice Talon lors  de la présidentielle de mars 2016, il sera appelé en octobre 2017 à la tête du Ministère des infrastructures et des Transports. A ce poste, il a contribué à mettre en œuvre le programme d’action du gouvernement. Il a accompli des réformes dans les domaines portuaire, aéroportuaire et ferroviaire. Il a eu la même détermination au Fonds routier. Pour ce qui concerne les infrastructures, plusieurs chantiers routiers ont été lancés et des études très avancées sont en cours pour d’importants projets d’infrastructures très utiles pour la mobilité des personnes et des marchandises au Bénin. Aussi de bonnes perspectives s’offrent désormais pour le projet de construction de l’aéroport international de Glo-Djigbé.

AT