Spread the love
TALON417
Un sourire de tout bien pour le peuple

Au cours du Conseil des ministres de ce mercredi 12 juillet 2017, les membres du gouvernement ont examiné un compte rendu du ministre en charge des Affaires sociales relatif à sa tournée sur la relance des microcrédits aux plus pauvres. Au terme des discussions, le président de la République a recommandé que le montant des fonds alloués à ce programme soit porté à 3 milliards de francs Cfa.

De moins de deux milliards de francs, les fonds de microcrédits aux plus pauvres passent à 3 milliards de francs. Ainsi, en a décidé le président de la République Patrice Talon. Il démontre qu’il demeure sensible aux problèmes sociaux de ses concitoyens. Il l’a fait savoir encore à l’occasion du dernier conseil des ministres. En effet, à l’issue de sa tournée de relance de microcrédits aux plus pauvres, la ministre en charge des Affaires sociales a fait un constat.  L’enveloppe initiale était de 1,2 milliard de FCfa. Sur le terrain la demande est forte. D’où la suggestion au conseil des ministres d’augmenter la cagnotte. De sources proches de l’Exécutif, Mme Adidjatou Mathys a plaidé pour deux milliards de francs. Mais au regard de l’importance accordée au programme pour impacter un plus grand nombre de personnes, le président Talon aurait recommandé de porter le montant plus à 3 milliards de francs. Le président Talon et son gouvernement sont donc bien préoccupés par le sort des plus vulnérables. Cette enveloppe de 3 milliards permettra, d’après les sources généralement bien informées, d’impacter plus de monde. Pour que le programme soit viable et se pérennise, il faut que les bénéficiaires d’aujourd’hui remboursent les prêts, afin de donner leur chance à d’autres compatriotes qui seraient également dans le besoin. « En prenant le temps de bien analyser la situation, il a voulu se donner toutes les garanties pour la réussite de ces différents projets, y compris les programmes purement sociaux », confient les sources. Est-il encore besoin de justifier autrement que le président Talon est bien ancré dans le social ? C’est vrai qu’il s’est abstenu de faire de la propagande autour des actions sociales qu’il pose. Et cela le caractérise.
Jean-Claude Kouagou