Spread the love

eric-houndete1A travers une question d’actualité adressée au gouvernement par le député Eric Houndété, il est annoncé dans la soirée de ce lundi 22 décembre 2014, la découverte d’un cas de la fièvre Lassa au Cnhu de Cotonou. Dans son interpellation, le député Houndété se plaint du fait que le porteur du virus n’ait pas été isolé d’autres malades et usagers du Cnhu, alors que le risque de contamination de ce virus est trop grand. Pendant ce temps, le gouvernement est désintéressé de toutes actions utiles et immédiates pour éloigner le malade. Selon le député Houndété, c’est la débandade au niveau du Cnhu.

TGR

(Br Ouémé/Plateau)

 Question d’actualité au gouvernement

Il nous est revenu que dame C. K. de nationalité béninoise serait hospitalisée aux urgences du Centre national hospitalier universitaire Hkm de Cotonou. Les signes qu’elle présente feraient redouter la contamination à la fièvre hémorragique Lassa.

En vertu des dispositions de la Constitution du 11 décembre 1990, il est demandé au gouvernement de répondre aux préoccupations suivantes :

1-Est-il vrai que dame C.K. est aux urgences depuis 3jours et qu’elle présente les éventuelles signes pathologiques de la fièvre hémorragique Lassa

2-Pourquoi depuis son admission aux urgences des prélèvements n’ont-ils pas été faits pour s’assurer de la maladie ou non ?

3-Pourquoi à titre préventif, la dame n’a-t-elle pas été mise en isolement ?

4-Au cas où, il s’avérerait que dame C.K. est vraiment contaminée, quelles sont les dispositions mises en place par le gouvernement pour éviter la propagation de la fièvre. Toutes les personnes ayant eu contact avec elle ont-elles été recensées et mises sous surveillance ?

Fait à Cotonou

le 22 décembre 2014

 Eric Houndété